Crise guinéenne : Boni Yayi consulte avant d’entamer sa médiation

Guinée
Thomas Boni Yayi, nouveau médiateur dans la crise guinéenne
Thomas Boni Yayi, nouveau médiateur dans la crise guinéenne

ABIDJAN-Nommé le 03 juillet dernier médiateur dans la crise guinéenne, Thomas Boni Yayi a entamé des consultations auprès de chefs d’Etat de la sous-région, qui connaissent bien le dossier guinéen.

Ce mardi 12 juillet 2022, l’ancien président béninois a eu un tête-à-tête avec le Président Ivoirien Alassane Ouattara. Au cœur des discussions, la crise guinéenne, marquée par un bras de fer autour de la durée de la transition fixée à 3 ans par la junte dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya.

« Le président Alassane Ouattara a remercié Boni Yayi pour cette marque d’attention à son égard et lui a souhaité bon vent dans ses nouvelles fonctions, en précisant que la Guinée est un pays ami de la Côte d’Ivoire », rapporte la présidence ivoirienne.

Lire aussi-Guinée : Yayi Boni pourra-t-il "désamorcer" la crise ?

En Guinée le délai de la transition ne fait toujours pas l’unanimité. Une partie de la classe politique et de la société civile, appuyée par la Cedeao juge la durée de 36 mois « inacceptable » et la rejette. Boni Yayi a pour mission de concilier les positions pour trouver un chronogramme consensuel d’ici le 1er août prochain. Sans quoi, la Guinée sera frappée par des sanctions économiques et financières.

Boni Yaya a indiqué qu’il était donc important pour lui de venir échanger avec le président ivoirien avant d’entamer sa mission de médiation. Il dit avoir prêté une oreille attentive aux conseils de son hôte qu’il connait d’ailleurs très bien. En juin 2019, Alassane Ouattara avait joué les bons offices pour « réconcilier » Patrice Talon et Boni Yayi. Pour l’heure aucune date n’est encore annoncée pour l’arrivée de la mission en Guinée.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 13 juillet 2022 à 15:59