Dr Dansa Kourouma échange avec les artisans : "On n'est pas là pour faire de la propagande politique…"

Guinée
Dr Dansa Kourouma, président du CNT
Dr Dansa Kourouma, président du CNT

CONAKRY-En prélude à l'élaboration de la nouvelle Constitution, le président du Conseil National de la Transition (CNT) poursuit sa série de rencontres avec les composantes des différentes couches socio-professionnelles.

Dans la journée de ce samedi, 02 juillet 2022, Dr Dansa Kourouma en compagnie de certains conseillers nationaux, a reçu dans la salle des congrès du palais du peuple, les responsables des structures artisanales du pays. 

La démarche consistait à leur expliquer les grands axes de la transition mais aussi écouter les cris de cœur de ses hôtes qui lui ont soumis une kyrielle de préoccupations.

Avant l'élaboration de la nouvelle constitution, le président du CNT a jugé utile de rencontrer toutes les entités sociales du pays afin de recueillir leurs avis sur la conduite de la transition en cours. C'est dans ce cadre que Dr Dansa Kourouma, à la tête d'une équipe de conseillers nationaux, a reçu les artisans de Guinée.  

« Pour certains, les artisans ne connaissent rien, mais ce que ces gens-là ne savent pas, c'est qu’il y a de la bénédiction dans le travail des artisans. Nous, on ne peut pas rencontrer les couches sociales sans vous rencontrer. On doit vous dire que la mission qu’on nous a confiée, on ne peut pas la mener seule, on la fera avec votre concours. Nous avons pris la décision qu’à chaque 3 mois, on va faire le compte rendu au peuple par rapport aux avancées du CNT, les lois votées et à voter. Avant, on appelait les artisans ici en leur donnant des t-shirts pour faire de la campagne, voter pour X ou Y, mais avec cette transition, on n'est pas là pour faire de la propagande politique. La politique, nous la laissons aux acteurs politiques qui vont compétir entre eux. Vous avez un représentant au CNT, ce que nous vous demandons, c’est d’écrire des mémorandums par rapport à vos préoccupations pour que nous les intégrions dans les lois que nous allons voter au CNT », a déclaré le président du CNT.

Au nom des artisans invités à cette rencontre, Elhaj Boubacar Fofana président de la fédération nationale des artisans de Guinée a salué l'initiative entreprise par le président du CNT, Dr Dansa Kourouma. Ensuite, il lui a soumis les difficultés qui assaillent aujourd'hui leur secteur. 

« On a tout de même quelques préoccupations qui sont le manque d'accès aux commandes publiques, le manque d’appui technique et financier dans les foires et expositions, la non prise en charge de l’artisanat dans le budget d’investissement national, la menace extérieure contre les produits artisanaux, le programme de déguerpissement des ateliers artisanaux sur toute l’étendue du territoire nationale, l’insuffisance de la formation et du perfectionnement accordée aux artisans, l’insuffisance des infrastructures artisanales et équipements de production», a énuméré Elhaj Boubacar Fofana tout en demandant l'amélioration d'un certain nombre de points.

« Honorable président du CNT, nous sollicitons auprès du gouvernement à travers votre auguste institution, la prise en compte de ces différents points qui sont les véritables préoccupations des artisans et octroyer 20% de la commande publique aux artisans de Guinée, l’inscription de l’artisanat dans le budget national, la protection de certains produits artisanaux, assurer la formation et l’accompagnement des artisans dans leurs différents projets, la construction et l’équipements des villages artisanaux et centre de formations artisanaux, l’appui technique et financier des artisans dans les foires et expositions», a-t-il sollicité.

En réponse à ces nombreuses préoccupations portées à son niveau, Dr Dansa Kourouma s'est engagé à les transmettre au gouvernement qui est en mesure de les résoudre.

« Tout ce que vous avez dit, toutes les doléances que vous avez posées, on a bien entendu et noté. Beaucoup de vos préoccupations, c’est le gouvernement qui peut vous apporter des solutions. Mais, on va écrire le rapport en incluant toutes vos préoccupations qu’on va adresser au président de la transition élargie au Premier ministre, chef du gouvernement. Nous allons informer le gouvernement, le Premier ministre pour que lors de la programmation budgétaire, le cas des artisans soit pris en compte », a-t-il dit.

Pour clore cette rencontre en beauté, les artisans de Guinée ont offert un cadeau symbolique au président du CNT qui, pour l'atteinte des objectifs qui lui sont assignés, pourra se déplacer sur son cheval. 

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Samedi 02 juillet 2022 à 20:56