Annadif reçu par Béavogui : Ce que nous savons de la visite du diplomate onusien à Conakry

Guinée
Mahamat Saleh ANNADIF, représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (UNOWAS) et une délégation de la Cedeao reçus par le Premier ministre guinéen, Mohamed Béavogui à Conakry le 28 février dernier
Mahamat Saleh ANNADIF, représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (UNOWAS) et une délégation de la Cedeao reçus par le Premier ministre guinéen, Mohamed Béavogui à Conakry le 28 février dernier

CONAKRY-Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mahamat Saleh ANNADIF, a bouclé ce samedi 2 juillet 2022, une mission à Conakry, appris Africaguinee.com.

Arrivé hier vendredi dans la soirée dans la capitale guinéenne, le diplomate onusien s’est entretenu avec des responsables du Gouvernement guinéen, mais aussi avec une fourchette de diplomates accrédités en Guinée.

D’après nos informations, M. Annadif a eu ce samedi 2 juillet 2022 dans la matinée, un tête-à-tête avec le Premier ministre Mohamed Béavogui et le ministre des Affaires Étrangères, Dr Morissanda Kouyaté.

Avant de quitter Conakry pour Accra où il doit prendre part au Sommet des chefs d’Etat de la Cedeao, prévu ce dimanche 03 juillet, l’envoyé spécial des Nations-Unis en Afrique de l’Ouest s’est aussi entretenu, d’après nos sources, avec des ambassadeurs du G5, composé de la France, les Etats-Unis, l’Union Européenne, la Cedeao et l’Union Africaine.

Peu de choses ont filtré de ces séries de rencontres tenues discrètement hors des micros et caméras. Il faut cependant relever que sa venue à Conakry à la veille d’un sommet crucial de la Cedeao est tout sauf anodine.

Une source généralement bien informée a confié à Africaguinee.com que la venue de ce haut diplomate de l’ONU en Guinée s’inscrit dans la cadre de l’évaluation du processus de la transition politique en cours.

Ses remarques pourraient déterminantes demain lors du sommet d’Accra alors que la Guinée est dans la ligne de mire de certains leaders de la Cedeao qui veulent infliger de nouvelles sanctions à la junte militaire au pouvoir accusée de vouloir s’éterniser.

« Comme vous le savez, les Nations-Unis accompagnent la Guinée dans le processus de la Transition. Donc, avant de se rendre à Accra, il était tout à fait normal qu’il vienne tâter les réalités sur le terrain, comprendre ce qui est en train d’être fait, tant sur le dialogue que sur d’autres sujets, pour transmettre ses remarques à la Cedeao », a indiqué cette source.

Nous y reviendrons!

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 02 juillet 2022 à 20:09

TAGS