Guinée : Le Rpg arc-en-ciel, "grand absent" à l'ouverture du dialogue…

Guinée
Des dirigeants du Rpg-arc-en-ciel, ancien parti au Pouvoir et alliés
Des dirigeants du Rpg-arc-en-ciel, ancien parti au Pouvoir et alliés

CONAKRY-Un dialogue s’ouvre ce lundi 27 juin 2022 à Conakry. La rencontre devra réunir dans un réceptif huppé de la capitale, le Gouvernement, des membres du CNRD, des représentants de coalitions des partis politiques, des dirigeants d’organisations de la société civile et syndicale.

Ces pourparlers sont cruciaux pour la junte exposée à des risques de nouvelles sanctions de la Cedeao qui se réunit le 03 juillet prochain en sommet à Accra. Pour échapper à d’éventuelles sanctions, les autorités de la transition, sont sur plusieurs fronts. Le Chef de la diplomatie guinéenne a séjourné vendredi dernier à Abidjan où il a eu des échanges avec Alassane Dramane Ouattara. Cette tournée de plaidoyer devra se poursuivre auprès d’autres dirigeants de la sous-région avant le Sommet d’Accra, a-t-on appris.

En même temps à l’interne, il faut dire que des efforts ont été fournis ces derniers jours par le Premier ministre sous l’égide duquel le dialogue va s’ouvrir ce lundi. Mais autour de la table du dialogue -censé baliser le chemin pour une transition inclusive et apaisée-, il y aura, sauf coup de théâtre, un Grand absent. Le RPG arc-en-ciel et ses alliés devraient briller par leur absence. L’ancien parti au pouvoir, affaibli par l’emprisonnement de plusieurs de ses hauts dirigeants, a exposé au Gouvernement une kyrielle de revendications qui, à date, n’a pas obtenue satisfaction.

En effet, avant de prendre part à tout dialogue, le parti d’Alpha Condé et ses alliés exigent la « libération totale des cadres » de leur « obédience politique incarcérés à la maison centrale », l'arrêt des « persécutions et interpellations » des leaders, acteurs de la classe politique et de la société civile, de tout bord, ainsi que de toute autre menace à leur encontre durant la période de la transition.

Ce n’est pas tout. Ils demandent aussi l'implication sans équivoque du Médiateur de la CEDEAO dans ledit dialogue afin de favoriser le rapprochement des points de vue et l'adoption d'un programme consensuel à établir sur un chronogramme accepté de tous, un fichier électoral, un code électoral et une loi sur la CENI.

A la différence du collectif RPg arc en ciel et alliés, l’ANAD, la Cored, le Fndc-politique ainsi que d’autres acteurs tels que Lansana Kouyaté, Faya Milimouno seront présents. Certains acteurs sont d’ailleurs déjà sur place. Sont aussi attendus, des leaders religieux et les membres du corps diplomatique et consulaire.

A suivre…

Focus Africaguinee.com

Créé le Lundi 27 juin 2022 à 12:35