Dialogue, fin du "premier round" : Mohamed Béavogui décline la prochaine étape…

Guinée
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne

CONAKRY-Les travaux préparatoires du cadre de concertation et de dialogue inclusif ont pris fin ce lundi 27 juin 2022 dans l'après-midi. Les échanges ont été riches, francs ouverts…et sans tabou. Différents acteurs de tous les bords se sont exprimés, chacun donnant sa lecture de la situation sociopolitique actuelle. Et mieux, faire des propositions sur la conduite du dialogue inclusif censé tracer le chemin d’une transition inclusive et apaisée.

Le pari était loin d’être gagné pour le Premier ministre. Excepté l’absence du Rpg arc en ciel et ses partis alliés, Mohamed Béavogui peut se frotter les mains pour ce premier round des discussions. L'essentiel des forces politiques, sociales, syndicales... ont répondu à l'appel du Chef du Gouvernement. Lequel a demandé, pour la prochaine étape, un peu plus d’organisation pour pouvoir avancer.

« Il faut qu'on s'organise pour bien travailler ensemble. Le gouvernement de son côté va s'organiser. Nous avons déjà mis un conseil ministériel en place. De votre côté (acteurs sociopolitiques) aussi, il faut que vous vous organisiez en groupe. Le gouvernement compte sur la bonne foi de tous les participants à cette concertation. Aucun accord externe ne sera de trop pour permettre à notre pays de se doter à la fin de cette transition d'institutions fortes adaptées à la réalité socioéconomique.

Nous devons travailler ensemble et nos portes sont ouvertes pour ça. C'est cela l'esprit du 05 septembre si chère au CNRD et à son président, le Colonel Mamadi Doumbouya. Le dialogue devrait nous permettre d'harmoniser nos opinions sur le contenu de la transition, de nous accorder sur les approches de la mise en œuvre de cette transition », a déclaré Mohamed Béavogui dans son discours de clôture.

Le Premier ministre demande à tous les acteurs d’avoir un esprit constructif et de compromis, mettant l’intérêt national devant toute autre considération. Il invite les acteurs à lui fournir leurs contributions d’ici le 1er juillet prochain.  

« Pour convenir à des mécanismes de suivi de la mise en œuvre des conclusions de ce dialogue, de manière plus pratique, je propose à tous de repartir vers vos bases afin de discuter sur les points que nous avons énumérés et dégager des suggestions dont on fera la synthèse pour arriver aux modalités pratiques.

Nous espérons recevoir vos contributions d'ici le vendredi 1er juillet 2022 afin d'en faire la synthèse et proposer une nouvelle date pour nous rencontrer. Je vous exhorte à participer -ceux qui sont là tout comme ceux qui ne sont pas là- aux travaux de ce processus dans un esprit constructif et de compromis en mettant l'intérêt national au-dessus de toute autre considération », a-t-il lancé.

A suivre…

Siba Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 27 juin 2022 à 19:36