Sanctions : Biden et ses alliés du G7 décident de resserrer l’étau sur Poutine

Ukraine
Joe Biden, Président des Etats-Unis en Bavière, crédit photo AFP
Joe Biden, Président des Etats-Unis en Bavière, crédit photo AFP

Réunis en Bavière (Allemagne) pour un Sommet largement consacré à la guerre en Ukraine qui entre dans son cinquième mois, les dirigeants des pays du G7 ont décidé de resserrer l’étau des sanctions contre Moscou.

En attendant une annonce collective à l'issue de la réunion mardi 28 juin, Washington, Londres, Ottawa et Tokyo ont d'ores et déjà annoncé un embargo sur l'or nouvellement extrait en Russie, sans viser celui déjà vendu, selon l’AFP.

"Ensemble, le G7 va annoncer que nous allons interdire l'or russe, une source d'exportation majeure, ce qui privera la Russie de milliards de dollars", a tweeté le président américain Joe Biden.

The United States has imposed unprecedented costs on Putin to deny him the revenue he needs to fund his war against Ukraine.

Together, the G7 will announce that we will ban the import of Russian gold, a major export that rakes in tens of billions of dollars for Russia.

— President Biden (@POTUS) June 26, 2022

Le Premier ministre britannique Boris Johnson assure de son côté que ces mesures frapperont directement les oligarques russes et s'attaqueront au cœur de la « machine de guerre de Poutine ».

La France est favorable à ces sanctions, selon l’Élysée, mais réclame "une coordination" au préalable du G7, qui rassemble les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la France, l'Allemagne, l'Italie et le Japon.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 26 juin 2022 à 16:48