Bachir Diallo se défend : « Je n’ai jamais giflé un policier… »

Guinée
Bachir Diallo, ministre de la sécurité et le capitaine Soumah, photomontage Africaguinee.com
Bachir Diallo, ministre de la sécurité et le capitaine Soumah, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY-Entre le Général à la retraite Bachir Diallo, ministre de la Sécurité et le Capitaine Aboubacar Soumah qui dit « vrai » ? Cette question vaut tout son pesant d’or. D’autant plus que ce vendredi 24 juin 2022, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a démenti avoir « giflé » l’officier Soumah.

"Je confirme avoir été giflé par le ministre. Je me sens un peu bien parce que j'ai pris des produits. Il m'a giflé dans mon bureau. L'acte s'est passé aux environs de 14h", expliquait brièvement à Africaguinee.com, le Capitaine Aboubacar Soumah, le 12 mai dernier.

Plus d’un mois après les faits, le mis en cause, Général Bachir Diallo a décidé de briser le silence sur cet incident qui avait fait le chou gras de la presse et des réseaux sociaux. Le premier responsable de la Sécurité jure n’avoir « jamais » administré une gifle à un policier.

« Ici, on a dit que j’ai giflé un policier. Faux, je ne l’ai jamais fait. Quand je suis descendu, j’ai dit à l’agent ce que j’avais à lui dire. Et je l’ai juste reculé avec ma main gauche, le téléphone à la main. Il le sait, les gens qui étaient à côté, le savent. Ça s’est passé exactement comme ça », s’est défendu le ministre ce vendredi 24 juin 2022 lors d’une cérémonie organisée à son Département.

Focus Africaguinee.com

Créé le Vendredi 24 juin 2022 à 18:57