Bah Oury prend ses distances vis-à-vis de la Cored : "On ne s’associe pas à leur décision…"

Guinée
Bah Oury, leader de l'UDRG
Bah Oury, leader de l'UDRG

CONAKRY-La convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (Cored) se fissure. Les dirigeants de cette coalition politique ne conjuguent plus le même verbe. Des divergences majeures minent le bloc politique dirigé par Mamadou Sylla.

Ce jeudi 23 juin 2022, Bah Oury s’est démarqué de la décision qui a été prise en plénière par des responsables de la Cored concernant le « boycott » de l’ouverture du cadre de concertation prévue ce vendredi 24 juin 2022.

Le leader de l’UDRG figure importante de la Cored ne partage pas cette décision. Il affirme être « favorable » au dialogue qui sera enclenché sous l’égide du Premier ministre Mohamed Béavogui.

« On ne s’associe pas à ce qu’ils sont en train de faire actuellement. Et c’est avec un grand regret que nous constatons qu’il y a des divergences profondes dans la lecture de la marche de la transition », a confié Bah Oury.

Ce n’est pas le seul point qui fait l’objet de divergences au sein de la Cored. Bah Oury avait également sa marqué sa « désapprobation » quant au soutien qu’avait exprimé Elhadj Mamadou Sylla par rapport à la manifestation qui était projetée par le FNDC.

L’ancien ministre de la réconciliation en séjour en France confie qu’à son retour il va clarifier les positions à l’interne de la Cored.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 23 juin 2022 à 20:47