Bac 2022 : A Siguiri, plusieurs candidats mis aux arrêts pour fraude…

Guinée
Des candidats au Bac arrêt par la gendarmerie à Siguiri
Des candidats au Bac arrêt par la gendarmerie à Siguiri

SIGUIRI-Le baccalauréat unique session 2022, a officiellement débuté ce vendredi 17 Juin 2022, en Guinée. Dans la préfecture de Siguiri, la première journée a été marquée par plusieurs cas de fraudes. Des candidats ont été interpellés.

Ils sont au nombre de dix 10 candidats dont une fille qui ont été pris en flagrant délit de fraude par un délégué dans un centre de la commune urbaine de la ville aurifère, confie une source proche de la direction préfectorale de Siguiri. Elle précise que ces élèves ont été mis à la disposition de la gendarmerie pour des fins d'enquête.
« Il y a eu effectivement des interpellations de candidats pour fraude. Pour l'heure ce qu'on peut vous dire ce sont dix (10) candidats, dont une fille qui sont en ce moment tous mis aux arrêts pour des enquêtes », explique notre interlocuteur. Il précise des candidats ont caché des téléphones sous leurs chaussures qui seraient fabriquées spécialement pour le besoin de la cause par les cordonniers.

Des incidents mineurs ont été enregistrés à Kankan où des journalistes locaux ont été empêchés de couvrir le lancement officiel des preuves du Baccalauréat au lycée 3 Avril. Une situation que déplorent des hommes de médias. Interrogé sur le sujet, M. Famoro Keita, le directeur préfectoral de l’éducation de Kankan, a laissé entendre que l'ordre est venu du ministère de l'enseignement pré-universitaire.

"J'ai reçu l'instruction d'interdire l'accès à la presse à l’intérieur du centre d’examen. C'est la devanture du centre qui est indiqué pour l’accueil des journalistes et non à l'intérieur." explique le premier responsable éducatif de Kankan.

Facély Sano

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kankan

 

Créé le Vendredi 17 juin 2022 à 18:06