Vague d’accidents meurtriers en Guinée : Bachir Diallo pointe "l’incompétence" des conducteurs…

Guinée
Bachir Diallo, ministre de la sécurité et de la protection civile
Bachir Diallo, ministre de la sécurité et de la protection civile

CONAKRY-La Guinée est frappée par une « épidémie » d’accidents de la route. En 72heures, près de trente personnes ont perdu la vie dans une série d’accidents à travers le pays. Celui survenu ce lundi 13 juin 2022 à Boké, implique un véhicule du cortège du ministre de la sécurité et la protection civile.

Le Gouvernement a annoncé la mise en place d’une cellule de crise, promettant que toutes les dispositions sont en train d'être prises pour apporter les secours nécessaires aux blessés. Pendant ce temps le choc et l’indignation grandissent au sein de l’opinion.  

Certains se demandent « qu’est-ce qui est à l’origine de ces drames ? » Bachir Diallo a relevé certains facteurs qui selon lui expliquent ces accidents.

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile pointe « l’excès de vitesse » et le « transport mixte ». Mais il n’y a pas que ça, précise Bachir Diallo. Selon lui, il y a également « l’incompétence des conducteurs » et le manque « d’entretien des véhicules ».

« C’est une question de Gouvernance(…). Comment voulez-vous que des citoyens circulent dans une ville et qu’ils ne respectent pas le code de la route et le fait qu’il ne faut pas faire du transport mixte ? Il n’y a pas encore un mois, un accident similaire s’est produit en Haute Guinée, à peu près avec le même bilan. Il faudrait qu’on sorte de cette logique », martèle le ministre de la Sécurité.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 14 juin 2022 à 1:25

TAGS