Matoto : Aboubacar Diallo, son épouse Mariame et leur bébé de 7 mois… meurent dans un incendie

Conakry
Le couple Diallo, leur enfant et la maison partie en fumée
Le couple Diallo, leur enfant et la maison partie en fumée

CONAKRY-Trois personnes, membres d’une même famille, ont trouvé la mort dans la matinée de ce mardi 14 juin 2022 suite à un incendie d’origine électrique, à Yimbaya-Tannerie, secteur Quartier KV 8, dans la commune de Matoto.

Le père, Aboubacar Diallo, électricien, Mariame Camara, ménagère et leur bébé de 7 mois Abdoulaye sont morts asphyxiés dans leur maison, un bâtiment d'une chambre, salon et une douche interne. Mamadi Camara est l'un des colocataires des victimes. Il explique. 

"Ce matin, à partir de 5h 17 minutes, quand je me suis réveillé, j'ai vu leur fille Safiatou en train de laver les bols. Actuellement, elle fait le brevet. Je lui ai souhaité bonne chance avant de rentrer me coucher.

Au bout de 30 minutes après, j'ai entendu du bruit dans la maison de M. DIALLO. J'ai cru d'abord que c'est une bagarre qui a éclaté entre le couple. Je suis sorti pour intervenir, du coup j'ai vu une grande fumée sortir de leur maison. Nous colocataires, les voisins du quartier sommes intervenus malheureusement leur véranda était verrouillé. On a tout essayé pour ouvrir la porte mais on n'a pas pu, il y avait énormément de la fumée. 

Entre-temps les sapeurs-pompiers sont arrivés. Ils ont réussi à maîtriser les flammes et la fumée. Ensuite, on a pu accéder à leur chambre. C'est ainsi qu'on a trouvé qu'ils sont tous morts (le mari, son épouse et leur bébé de 7 mois). 

L'incendie s'est déclenché au salon alors qu'ils étaient enfermés dans la chambre. Quand la femme a crié, nous sommes venus au secours mais on ne pouvait y accéder. Malgré tous nos efforts on n'a pas pu les sauver. Les sapeurs-pompiers sont intervenus tôt mais avant qu'on ne parvienne à maîtriser le feu, il se trouvait que les trois étaient déjà morts asphyxiés", regrette Mamadi Camara. 

Colonel Malal Diallo, le concessionnaire pointe du doigt l'état défectueux des installations électriques. " Le problème guinéen c'est le mensonge. Il faut qu'on se dise la vérité, les installations sont mauvaises, il faut que l'Etat finance pour reprendre les installations (électriques). Il y a eu trop de morts. En trois jours, près de 40 morts, ça doit interpeller l'Etat. Regardez ce qui s'est passé à Telimelé et hier Kolaboui où il y a onze morts, Dieu est fâché contre nous. On doit se faire face, se dire la vérité. Si on se donne la main, on va vivre mieux " a déclaré le colonel à la retraite. 

Selon certains colocataires de la défunte famille, il y a une seule rescapée du drame. "Safiatou Diallo, élève et candidate au BEPC session 2022, est la seule rescapée du drame. Son père l'avait envoyée à son centre du BEPC avant de revenir se recoucher ", explique un autre citoyen. 

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tél. : (00224) 655 311 114 

Créé le Mardi 14 juin 2022 à 14:09

TAGS