Alerte Kissidougou : De l’or découvert à Albadarya…la ruée a commencé

Guinée
Des orpailleurs dans une mine, image d'archive
Des orpailleurs dans une mine, image d'archive

KISSIDOUGOU-De l’or vient d’être découvert dans deux localités voisines, situées dans la commune rurale d'Albadarya, préfecture de Kissidougou, région administrative de Faranah. Le métal précieux a été découvert précisément à WOROKORO et MANFARAN, séparés seulement 3kilomètres, a appris Africaguinee.com. Depuis cette découverte il y a une semaine, une ruée sans précédent est constatée. Des échasseurs d’or ont envahi la zone. Les autorités communales sont inquiètes. Joint au téléphone par notre correspondant dans la région de Faranah, M. LAMINE TOUNKARA, maire de la commune rurale d'Albadarya explique comment ces mines d’or ont été découvertes.

« Cette mine a été découverte le 2 juin 2022 à WOROKORO. Donc, cela fait juste une semaine. C'est un jeune natif de WOROKORO orpailleur qui travaillait à KOUNSITEL l'année passée qui a découvert la mine.  Il avait eu de l'or pour une valeur de plus de 100 millions de GNF.  Après avoir fini d'utiliser cet argent, il est resté en ville sans travail avec sa machine détectrice d'or.

Un jour, il est parti dans un champ et s’est mis au hasard à vérifier. Il a découvert des traces. Vers 20h, ils sont allés informer le président de District qui est son tuteur. Immédiatement, il a appelé ses amis orpailleurs des autres préfectures pour leur annoncer la nouvelle. J'ai fait appel au président de district qui est venu me rendre compte.  C’était le vendredi 03 juin vers 16h.

L'or a été découvert dans le champ du président de district SEKOU MARA. Mais au même moment, d’autres mines d’or ont été découvertes dans le district voisin MANFARAN situé à 3km. Depuis ce jour, les gens ne font que migrer vers Albadarya. J'ai informé M. le préfet de Kissidougou qui m'a instruit d'aller sur le terrain et toucher du doigt les réalités ensuite lui rendre compte. A mon arrivée, j'ai trouvé un monde fou en train de travailler. Sur place, les orpailleurs m'ont témoigné qu'il y a beaucoup d'or. Les gens gagnent en longueur de journée. J'ai vérifié et j'ai trouvé que les trous creusés ne dépassent pas le genou. Ceux qui arrivent au niveau du cou se comptent au bout du doigt », explique le maire de la commune rurale d'Albadarya. 

Il affirme que les autorités ont déjà pris des mesures conservatoires pour sécuriser la zone. Des agents de maintien d’ordre ont été déployés sur les lieux et ont chassé tout le monde. M. Tounkara craint que cette découverte ne perturbe la saison culturale à Albadarya qui vit de l’agriculture et de l’élevage.

« Notre sous-préfecture est une zone riche. Nos ancêtres nous avaient dit que notre terre est riche et qu'un moment viendra, l'or va sortir. Albadarya commande 40 villages, il n’y a pas un village où l'or n'est pas encore retrouvé en petite quantité. Au moment où je vous parle, l'exploitation de l'or est arrêtée par les autorités préfectorales. Dimanche passé, le préfet a envoyé des militaires pour sécuriser les lieux, interdire l'exploitation chasser tout le monde. Parce que nous sommes en période de culture. Albadarya est une zone Agro-pastorale.

Notre économie repose sur l'agriculture notamment la culture du riz et l'élevage. Nous, on ne consomme que le Riz du pays on ne connait pas le riz importé. Mais avec l'apparition de l'or dans notre zone, ça risque de nous causer des impacts, l'agriculture va disparaître et nos terres ne seront plus aptes pour l'agriculture les citoyens ne s'occuperont que de l'extraction de l'or. On connaît ce qui se passe dans les zones où on extrait l'or. L’éducation est foulée au sol, l’insécurité est grandissante », craint le maire.

A suivre…
Alpha Amadou Barry,

Correspondant régional d’Africaguinee.com

Créé le Vendredi 10 juin 2022 à 19:57