Ratoma: Accrochages nocturnes entre jeunes et forces de l’ordre à Cosa…

Conakry
Image d’illustration
Image d’illustration

CONAKRY-Une partie de la nuit du mercredi 8 juin 2022 a été très agitée au quartier Nassouroulaye situé à cheval entre Cosa et Koloma, dans la commune de Ratoma.

Des jeunes, visiblement agacés par le manque d’électricité dans leur secteur, n’ont pas trouvé mieux, pour exprimer leur mécontentement, que d’ériger des barricades sur l’autoroute le Prince. Semant ainsi une grosse panique dans cette zone, coutumière de ces types d’incidents. Les usagers de cette route très fréquentée se sont vus contraints de rebrousser chemin.

Depuis fin mai, une partie du quartier est plongée dans noir à cause d’une panne du transformateur devenu défectueux, a-t-on appris.

Les forces de l’ordre sont intervenues pour rétablir la circulation. S’en sont ensuite suivies des courses-poursuites jusqu’à l’intérieur des quartiers. Jusqu’aux environs de 22h-23h, on entendait les bruits de bottes dans les rues caillouteux du quartier.

Les services de maintien d’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Au départ, ces incidents ont provoqué une certaine panique chez certains habitants de la zone qui ne savaient ce se tramaient. Ils se sont aussitôt barricadés. Le clame est revenu tard la nuit.

Ces émeutes anti-délestages interviennent juste après une semaine de la mort d’un jeune collégien tué par balle au quartier Hamdallaye, en marge des manifestations spontanées ayant éclaté suite à la hausse des produits pétroliers. Thierno Mamadou Diallo, 20 ans, a été inhumé ce mercredi 8 juin 2022 dans la journée. La justice a ouvert une enquête sur ce crime.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 09 juin 2022 à 3:14