Que s'est-il passé à Gaoual ? Les émissaires de l’UFDG quittent la ville sous escorte…

Guinée
Arrivée de la délégation de l'UFDG à Gaoual
Arrivée de la délégation de l'UFDG à Gaoual

GAOUAL-Il y avait de l’électricité dans l’air ce mardi 7 juin 2022 dans la préfecture de Gaoual où une délégation de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) était attendue dans le cadre de la campagne de remobilisation et redynamisation des structures du parti, entamée il y a quelques semaines.

En effet, la mission de la Direction nationale du parti, conduite par le Coordinateur des Fédérations de l'intérieur du parti a failli être empêchée de rentrer dans la préfecture de Gaoual, la ville d'où est originaire l'actuel ministre de l’urbanisme, de l'habitat et de l'aménagement du territoire, nouvellement exclu de l’UFDG.

Selon un jeune leader de Gaoual contacté par Africaguinee.com ce soir, des jeunes s'étaient organisés dans le but de barrer la route aux émissaires de la direction nationale de l’UFDG.

" J'étais au bord de la route dans un café, au marché de Gaoual, la pluie se préparait quand j'ai commencé à voir des jeunes faire un peu de mouvement. Il y a un de mes frères qui m'a trouvé dans le bar café, il m'a dit : Petit, toi tu ne viens pas avec nous il y a une mission de l'UFDG qui est prête à rentrer à Gaoual pour le renouvellement du bureau de la sous-section. Actuellement, toute la jeunesse se dirige là-bas pour leur barrer la route. Je lui ai demandé s'ils ont été payés pour faire ça ? Il me dit, ouï qu'ils sont payés. Il y a déjà des mouvements qui se créent (...).  La jeunesse se mobilise pour empêcher la délégation de l'UFDG d'accéder à Gaoual. Moi personnellement, j’étais surpris que ça soit Gaoual qui empêche aujourd'hui l'UFDG d'accéder à son territoire. Je ne comprenais pas.  

Je lui ai demandé si c'est leur initiative est liée à l'exclusion de Ousmane de l'UFDG ou pas. Il ne m'a plus répondu et il m'a laissé sur place pour partir à leur lieu de regroupement. Et dès qu'il m'a fait dos, la pluie a commencé et finalement je n'ai pas su la suite des événements dans l'immédiat. 

Mais j'ai appris que la délégation a été finalement reçue. Et, lors de leur meeting tenu au quartier Hafia, une délégation des autorités est venue leur demander de faire tout pour quitter aussitôt la zone. Je n'ai pas pris part à leur mouvement parce que j'étais surpris qu'une zone considérée comme fief de l'UFDG s'oppose à l'arrivée d'une délégation de cette même formation politique. Le meeting n'a pas pris du temps. Et ce que je sais, c'est l'intervention des autorités préfectorales qui a précipité la fin de leur meeting selon mes informations. Mais il n'y a pas eu de la violence", a expliqué Boubacar Diallo, jeune leader de Gaoual centre.

Amadou Fofana, un jeune basé à Gaoual a indiqué avoir aperçu la délégation de l'UFDG conduite par Cellou Baldé, Abdoulaye Bah, escortée par la police. La délégation a quitté la ville de Gaoual sous escorte policière jusqu’à Kounsitel.

Ce mardi 7 juin 2022 dans la soirée, Cellou Baldé qui conduisait la délégation de l'UFDG est revenu brièvement sur ce qui s’est passé. Il accuse Ousmane Gaoual Diallo d’avoir instrumentalisé des jeunes pour les agresser.

« On a été reçu par les responsables politiques et élus du Parti pendant près de 45mn avant d'être brusquement interrompus par le Préfet de Gaoual, Colonel Augustin Fassiadouno. Le Préfet, en interrompant illégalement et sans motif valable la réunion d'un parti politique dans l'enceinte de son siège, fait preuve d'excès de zèle et d'abus d'autorité en violation flagrante de la Charte de la transition et du communiqué du CNRD. Il faut cependant préciser que sur instruction de Ousmane Gaoual Diallo, des jeunes drogués ont tenté en vain de nous agresser et de nous empêcher de rallier le siège du Parti », a expliqué ce responsable de l’UFDG.

A suivre...

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tél. : (00224) 655 311 114 

Créé le Mardi 07 juin 2022 à 21:55

TAGS