UFDG : Fodé Oussou répond à Gaoual et fait les "yeux doux" à Doumbouya…

Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY-Alors que Ousmane Gaoual Diallo, continue de revendiquer son appartenance à l’UFDG malgré sa position actuelle de membre du Gouvernement, Dr Fodé Oussou Fofana a réagi.

L’actuel porte-parole du Gouvernement de transition a déclaré ce vendredi être toujours de l’UFDG. « Ne dites pas que j’étais membre de l’UFDG. Je le suis toujours. Tant que je ne démissionne pas, dites-vous que je suis membre de l’UFDG. Il n’y a pas de doute sur ça. Actuellement, je suis dans le gouvernement. Mais tu ne peux pas être ministre d’un gouvernement et être sur la ligne d’un parti au même moment », a martelé Ousmane Gaoual Diallo. 

Une sortie qui ne laisse pas de « marbre » Fodé Oussou Fofana. Dans sa réponse, ce samedi 21 mai 2022, lors d’un rassemblement politique, M. Fofana s’est abstenu de nommer Ousmane Gaoual. Toutefois, sa réponse visait directement ce dernier.

« L’UFDG n’a jamais été consulté pour envoyer quelqu’un dans le Gouvernement. Nous n’avons aucun représentant dans le Gouvernement du colonel Mamadi Doumbouya. Il faut que ça doit très clair : on a envoyé personne, personne ne parle en notre nom. Les actes qui sont posés par le CNRD n’engagent pas l’UFDG.

On a envoyé personne au Gouvernement, que personne ne parle en notre nom, que personne ne dise qu’il est représentant de l’UFDG dans le Gouvernement. Colonel Doumbouya n’a jamais appelé le président Cellou pour lui demander s’il avait quelqu’un à lui proposer. Nous n’avons proposé personne », a dardé le vice-président de l’UFDG.

Lire aussi-Gaoual tranche : "Je suis toujours de l’UFDG… si Cellou devient président demain"

Dr Fodé Ossou Fofana n’a pas manqué de faire les yeux doux à Mamadi Doumbouya, le chef de la junte promettant que l’UFDG au pouvoir, le colonel Doumbouya peut se rassurer.  « Il peut compter sur nous en tant que partenaire. Il sera traité dignement comme un ancien président qui a débarrassé la Guinée d’un dictateur ».

Avertissement

L’UFDG ne souhaite pas de problèmes ni d’histoires, dit-il. « Il ne faut pas qu’on nous oblige à en arriver là. La manifestation, ce n’est pas notre volonté. Mais si on ne nous écoute pas, on n’a pas d’autres solutions, si on nous prend comme des niais, nous allons exercer notre droit. Celui de manifester (…). Je souhaite qu’on s’entende, si on ne s’entend pas, on va manifester. Personne ne peut nous empêcher à faire une manifestation dans ce pays », prévient ce haut responsable de l’UFDG.

Il ne faut pas que cette situation continue, assène M. Fofana, martelant que si elle continue, il y aura des manifestations. « S’il y a des manifestations, ça peut ternir sa gouvernance. Parce que quel que soit ce qu’on dit, il est le premier responsable. Qu’il accepte d’écouter les bons guinéens, capables de le regarder en face et lui dire attention la situation n’est pas bonne.

Il faut que le colonel Doumbouya accepte de savoir que la Guinée est membre de la Cedeao et que nous avons participé à sa création. On aucun intérêt à continuer à attaquer cette institution et ses diplomates. Il ne faut pas fermer la porte à la Cedeao, il faut continuer à discuter avec la Cedeao pour ne pas que la Guinée soit sanctionnée. Si ça crie, c’est parce qu’ils n’ont pas donné un délai correct », explique Fodé Oussou Fofana.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 21 mai 2022 à 19:01