Guinée : Voici "pourquoi" Mamadi Doumbouya a suspendu la démolition des habitations

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne entouré de sa garde
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne entouré de sa garde

CONAKRY-Alors des manifestations sont annoncées dans le pays, le président de la transition guinéenne, colonel Mamadi Doumbouya, a suspendu avec effet immédiat à compter du 19 mai 2022, les opérations de démolition des habitations sur tout le territoire national. Africaguinee.com lève un coin du voile sur les dessous de cette décision surprise qui a pris presque tout le monde de court

Programme phare du CNRD qui entre dans le cadre de la refondation de l’Etat, la récupération des domaines de l’Etat, a suscité depuis son lancement avec trompettes et tambours battants, une vague de réactions controversées. Ces opérations ont davantage exacerbé les tensions et les clivages dans le pays. Face à leur ampleur mais aussi  les frustrations et larmes qui les accompagnent, certains notables du pays ont pris leur courage en main pour exprimer ouvertement leur désapprobation quant à la démarche de la junte. Le ton a notamment été donné par la notabilité de Labé.

Dans un mémorandum adressé au colonel Mamadi Doumbouya, les notables de cette ville sainte ont clairement demandé la suspension des opérations de récupération des domaines de l’Etat. Car pour eux, cette opération, si on ne prend pas garde pourrait susciter des tensions sociales qui impacteraient le vivre en commun.

Alors que le « couple » G58 -RPG arc-en-ciel, décide de le défier, Mamadi Doumbouya a décidé de lever le pied un des fronts qui lui tient à coeur. Un posture qui se comprend dans le contexte actuel. On ne peut pas prétendre "gouverner" en ayant presque « tout le monde sur son dos ». Le tombeur d'Alpha Condé semble l'avoir compris.  Car depuis quelques semaines, les nerfs sont au vif en Guinée, la défiance monte crescendo, la rhétorique devient martiale. Cette décision du colonel-président vise certainement à faire baisser les tensions dans le pays, de manière substantielle.

Lire aussi-La notabilité de Labé écrit au colonel Doumbouya : "Il faut suspendre l'opération de récupération des biens de l'Etat…"

Dans un communiqué lu jeudi soir, le CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement) a cependant tenu à préciser que cette « trêve saisonnière et humanitaire » n'est nullement synonyme d'arrêt définitif de cette « campagne hautement capitale à la survie de notre pays ».

En conséquence, la junte demande à toutes les structures compétentes impliquées dans cette campagne, de poursuivre les opérations d'identification, de recensement, de vérification des actes d'occupation des terrains et bâtiments, et d'immatriculation.

Toutefois, l'arrêt des opérations de démolition dans le cadre de la récupération des domaines de l’Etat ne peut en aucune façon compromettre les opérations de libération des emprises des voies publiques. « Les deux opérations sont totalement différentes », précise la porte-parole du CNRD, lieutenant-colonel Aminata Diallo.

 Les citoyens guinéens concernés par ces opérations sont invités de profiter de cette trêve pour mettre à la disposition des autorités, tous les renseignements concernant les « anciennes permanences, les magasins d'Etat, les anciens sites d'hôpitaux, d'écoles, de marchés ou tout espace d'utilité publique spolié ».

La junte demande aux personnes logées dans les domaines concernés par les opérations de déguerpissement à mettre cette pause à profit pour prendre les dispositions idoines afin de libérer les lieux avant la reprise desdites opérations.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 20 mai 2022 à 5:00