Retour à l'ordre constitutionnel : Une "pression" supplémentaire sur le dos du CNRD

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

WEISSENHAUS- La pression ne faiblit sur les militaires au Pouvoir en Guinée, au Mali, au Tchad et au Burkina Faso.

Alors que le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a plaidé en début mai pour un « retour rapide à l’ordre constitutionnel » dans ces pays, théâtre de putschs, le G7 qui réunit -la France, l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni-, s’inscrivent dans la même démarche.

Préoccupés par la série de coups d’État militaires et prises du pouvoir par la force en Afrique occidentale, ces pays considérés comme les plus riches du monde, ont souligné ce 14 mai en Allemagne, la nécessité d’organiser des « élections libres et régulières et de revenir à l’ordre constitutionnel » au Mali, au Tchad, en Guinée et au Burkina Faso.

Lire aussi-Mamadi Doumbouya sous la pression de l’ONU : Guteress veut un retour "rapide" des civils au Pouvoir

Les ministres des affaires étrangères des pays du G7 indiquent aussi qu’ils soutiennent les efforts déployés par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine et les Nations Unies pour fournir une médiation et aider aux transitions politiques dans la région.

En Guinée, la junte au pouvoir ne veut pas entendre parler de « médiation » alors que le climat de confiance se dégrade de plus en plus, la défiance s’installe. Mamadi Doumbouya s’est déjà montré réfractaire à la nomination d’un facilitateur de la CEDEAO en Guinée.

Sur ce sujet, le tombeur d’Alpha Condé reste intraitable alors que c’est justement ce que demande aussi une frange importante de la classe politique. Vendredi dernier, le CNRD qui acté la durée de la transition à 3 ans, a en même interdit les manifestations politiques dans le pays, suscitant une avalanche de levée de boucliers.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 16 mai 2022 à 15:23