RTG : Découvrez qui est Fana Soumah, présentateur vedette du JT

Presse
Fana Soumah
Fana Soumah

CONAKRY-Il est incontestablement l'un des meilleurs présentateurs du journal télévisé en Guinée. Fana Soumah, ce vétéran du petit écran est aujourd'hui sommet de son art. L'actuel Directeur Général de la RTG, est un artiste dans le vrai sens du terme qui sait accrocher le téléspectateur grâce à son style, sa diction, l'intonation et même le regard.

Quel est son secret ? Africaguinee.com a interrogé ce présentateur vedette de la Radiodiffusion télévision guinéenne (RTG).

Certainement, beaucoup l'ont connu sur le plateau du JT (Journal Télévisé) de la RTG. Mais avant, Fana Soumah a pratiqué le terrain comme tout jeune journaliste reporters. Il a d'abord commencé en tant que journaliste radio puis animateur d'émission. Le déclic est venu de l'ex ministre de la Communication, Mamadi Condé qui avait vite déniché le talent qui était caché en lui.

« J'ai commencé à pratiquer ce métier d'abord à la radio nationale en tant que stagiaire. J'ai fait des années de stage à la radio et quelques temps après, on m'a fait descendre à la télé. C'est grâce à l'ex ministre de la Communication, Mamadi Condé qui a eu confiance en moi que j’ai intégré le plateau du JT. Il a vu un talent et il m'a imposé à la télé. C'est comme ça que j'ai commencé à la télé en tant que présentateur et cela a coïncidé à la montée satellitaire. Donc, il fallait envoyer de nouveaux visages, envoyer un sang neuf », se remémore Fana Soumah.

Depuis ses premiers essais réussis à la présentation télé en 2003, progressivement il a commencé à faire le journal, à faire des émissions.

« J'ai animé une émission qu'on appelait L'Invité où je recevais des personnalités. Quelques années après, j'ai été nommé rédacteur en chef adjoint avec à l'époque Tibou Kamara. C'était en 2008. Après cette date, pendant la transition militaire, j'ai été nommé Directeur de la télévision de Boulbinet. J'ai fait une année là-bas et après on m'a ramené encore à Koloma comme rédacteur en chef. Je suis resté rédacteur en chef pendant deux ans. Après l'élection présidentielle de 2010, on m'a nommé directeur de la télévision nationale. J'ai fait une année et après j'ai eu des problèmes avec le pouvoir en place parce que simplement, il parait qu'il y a un élément du ministère de la justice qui est venu et que je n'ai pas fait passer au Journal. J'ai été sanctionné et renvoyé directement », a révélé Fana Soumah. 

Avec la force du destin, l'actuel DG de la RTG fera son retour deux après mais cette fois-ci, en qualité de Directeur Général adjoint de la RTG. Et, récemment, suite à l'avènement du CNRD au pouvoir, la consécration a continué chez Fana Soumah qui a succédé à Sékouba Savané. 

S'il reconnait que la présentation est un art, Fana Soumah a sa touche particulière. Il ne fait rien à la va vite. Tout se prépare minutieusement pour éviter des dérapages. 

« La présentation est un art, il faut bien apprendre. C'est un métier qu'il faut aimer mais il faut aussi se préparer psychologiquement en réalité. Souvent je vois certains présentateurs qui ne sont pas prêts, ils viennent à l'antenne décontractés. La présentation demande de la concentration, de beaucoup de lecture parce qu'il faut savoir ce que tu es en train de lire, ce que tu es en train d'écrire. Il faut écouter ce que les autres racontent.

C'est extrêmement important parce que, quand tu n'as pas la culture, honnêtement il ne faut pas venir à la présentation. Il y a des moments où tu peux être confronté à une mauvaise intro, si tu ne connais pas le contenu, si tu n'as pas été reporter, tu peux raconter des bêtises. C'est pourquoi, un présentateur doit être bien formé. Il doit vraiment beaucoup lire et écouter, apprendre. Un journaliste est un perpétuel étudiant en réalité. Il est à l'école tous les jours », enseigne le Directeur Général de la RTG. 

Outre la maîtrise des éléments à présenter, Fana Soumah prend en compte tous les détails. Avant de s'installer sur le plateau pour la grande édition, le choix de la tenue se fait avec délicatesse. Selon lui, les habits à porter, la couleur et tout ce qui peuvent agrémenter son style vestimentaire se préparent à l'avance.

« Ailleurs les présentateurs sont habillés mais chez nous, on est responsable de ce qu'on porte. C'est à nous de savoir sélectionner ce qu'on doit porter. Mais ça aussi c'est un art. Moi par exemple, quand je sais que je dois travailler la semaine prochaine, je commence à me préparer psychologiquement malgré le poste de responsabilité. Je ne dis jamais que je suis parfait, je me dis toujours que c'est un autre défi. Je me dis qu'on m'évalue tous les jours ». De toutes les couleurs, la quelle est la préférée de Fana Soumah ? Sur cette question, notre interlocuteur révèle être admiratif du bleu. 

Ne soyez donc pas surpris de le voir enfiler le bleu à maintes reprises. 

 

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 623 06 56 23

Créé le Samedi 14 mai 2022 à 18:43

TAGS