Alerte santé : la fièvre Lassa gagne du terrain à Guéckedou…

Guinée forestière

GUECKEDOU- L’épidémie de la fièvre Lassa, déclarée le 22 avril dernier dans la préfecture de Guéckedou, commence à gagner du terrain.

Un deuxième cas de Lassa -qui n’a aucun lien avec le premier- vient d’être recensé par les services sanitaires. A date, 281 contacts ont été enregistrés dans les deux sous-préfectures (Kassadou et Tékoulo)  d'où les deux cas confirmés proviennent.

"Le deuxième cas a été confirmé dans la sous-préfecture de Tekoulo. Il n'a aucun lien avec le premier cas  qui provenait de la sous-préfecture de Kassadou. Donc, ce sont deux sous-préfectures diamétralement opposées. C'est précisément dans le village de Koumassa que ce deuxième cas a été détecté et confirmé, le 29 avril.

Dans le village, nous avons enrôlé 68 contacts, dont 22 contacts dans le village de Nègbeda où le malade prenait des soins pendant qu'il était malade avant que nous ne soyons informés. Également dans la commune urbaine de Guéckedou où il a été consulté dans une clinique, on a enrôlé 3 contacts. Mais il y a un autre village Béthanie, où il est passé faire la visite avant de continuer chez lui. Là-bas, nous avons enrôlé 15 contacts.

Actuellement, il est au Ctepi, sous traitement tout comme le premier. Selon les examens de laboratoire, ils sont à peu près hors de danger", nous a confié docteur Kadouno Pierre Tamba, médecin chargé de la lutte contre la maladie à la direction préfectorale de la santé de Guéckedou.

La direction préfectorale de la santé de Guéckedou assure que toutes les dispositions sont prises pour circonscrire l'épidémie. « Un comité préfectoral de crise a été mis en place. Tous les soirs, nous avons la réunion technique à 17h, et la réunion du comité à la préfecture à 8h. Chaque commission a sa feuille de route et les commissions travaillent afin que l'épidémie soit circonscrite autours de ces deux sous-préfectures », ajoute-t-il. 

La fièvre de lassa est une maladie hémorragique virale, transmise par les rongeurs. Le virus se transmet aux hommes principalement par ingestion de nourriture contaminée ou exposition à des objets contaminés par les urines ou excréments de rats infectés.

Mesures préventives 

1- Se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon;

2- Laver à l'eau propre et au savon tous les ustensiles de cuisine et les conserver à l'abri des rongeurs;

3- Conserver la nourriture dans les récipients fermés;

4- Eloigner des habitations les ordures ménagères et déchets de toute nature;

5- Eviter toute manipulation ou consommation de rongeurs;

6- Lutter contre la présence des rongeurs dans les lieux d'habitation et tout lieu recevant du public.

A suivre…

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél : (00224) 628 80 17 43

Créé le Jeudi 05 mai 2022 à 17:08