Poursuite contre Alpha Condé : "Un pas a été franchi…" selon la défense des victimes de répressions

Guinée
Maître William Bourdon et maître Vincent Brengarth
Maître William Bourdon et maître Vincent Brengarth

PARIS-C'est une première victoire pour les avocats du Front National pour la Défense de la Constitution ( FNDC)  dans leur quête de justice pour les victimes des répressions sous le régime d'Alpha Condé. 

A leur demande, le Procureur Général près la Cour d'Appel de Conakry a déclenché ce mercredi 04 mai des poursuites judiciaires contre l'ancien président Alpha Condé et plusieurs de ses ministres et hauts cadres.

Une décision qui a été bien accueillie par les avocats qui defendent les victimes des crimes de répressions sous le défunt régime.

Maitre William Bourdon et maître Vincent Brengarth se réjouissent de cette décision qui, selon eux,  marque la volonté des autorités guinéennes de faire toute la lumière sur les exactions commises et d'en juger les responsables.

Les avocats internationaux du FNDC prennent acte du fait que désormais, juridictions guinéennes agiront pour lutter contre l'impunité.

Pour la manifestation de la vérité dans ce dossier, la défense des victimes des répressions a pris le soin de transmettre toutes les preuves au parquet général, le 14 avril 2022. 

Le premier lot de preuves des dénonciations ont été examinées par le parquet général. C'est dans ces conditions que le Procureur Général de Conakry a instruit au Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Dixinn d'engager des poursuites judiciaires sans délai contre l'ancien dirigeant Guinéen Alpha CONDE ainsi que contre d'anciens responsables de son régime.

Maitre William Bourdon et Me Vincent Brengarth assurent qu'ils resteront particulièrement vigilants pour que les droits des victimes soient respectés et que les "investigations menées soient effectives".

Dossier à suivre…

 

Siba Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 04 mai 2022 à 22:36