Guinée : Mohamed Béavogui fait une invite aux journalistes…

Presse
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne
Mohamed Beavogui, Premier ministre de la transition Guinéenne

CONAKRY-Le Premier ministre guinéen, qui a présidé ce mercredi 4 mai 2022, le lancement des activités prévues dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, a fait une invite aux journalistes.

Mohamed Béavogui a fait observer que la refondation de l’Etat, un des objectifs du CNRD, passe par une presse citoyenne, professionnelle et responsable. Il a dit qu’il compte sur les journalistes pour parler des trains qui n'arrivent pas à l'heure actuellement.

« Chers professionnels des médias autrement appelés historiens du quotidien, vous connaissez mieux que quiconque l'état dans lequel se trouvait notre pays avant le 05 septembre 2021. Avec courage et détermination, vous avez dénoncé les hommes qui ne d'arrivaient pas à l'heure. L'un des objectifs du CNRD est de refonder notre Etat. Cela passe par une presse citoyenne, professionnelle et responsable. Pour le bien de la nation, je vous dis ici de la manière la plus solennelle, que nous comptons sur vous pour parler aussi des rares trains qui n'arrivent pas à l'heure actuellement. Je vous encourage à débusquer les bonnes informations aux bonnes sources. Traitez-les avec responsabilité dans le respect de la l'éthique et de la déontologie avant toute publication », a lancé Mohamed Béavogui.

« Le journalisme sous l'emprise du numérique » est le thème choisi cette année pour la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. S'il reconnait que l'univers médiatique est bouleversé par l'évolution technologique, le Premier ministre rappelle aux journalistes que cela ne doit justifier les dérapages. 

« Le numérique nous facilite la vie en multipliant les sources et les plateformes d'information. Il nous permet également de gagner en temps. Ces avantages et bien d'autres ne doivent pas nous empêcher de trouver le temps nécessaire pour analyser sereinement les éléments d'information avant leur diffusion. L'information reste une denrée sensible et de nos jours très souvent l'intox côtoie l'info. Vous êtes les vecteurs de vulgarisation des messages de vérité, de cohésion sociale et de pardon pour renforcer les liens fraternels, culturels et historiques », a déclaré Mohamed Béavogui.

Siba Engagé Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Mercredi 04 mai 2022 à 19:54