Transition : Opposés aux "39 mois", Sidya Touré et Aliou Bah lancent un appel aux forces vives

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR et Aliou Bah du Model
Sidya Touré, leader de l'UFR et Aliou Bah du Model

CONAKRY-Après l’ANAD de Cellou Dalein Diallo, le RPG arc-en-ciel et ses alliés, le bloc politique de Sidya Toure (FNDC politique) vient à son tour d’exprimer son désaccord sur la durée de la transition fixée à 39 mois par Mamadi Doumbouya.

Les dirigeants de cette coalition politique dénoncent « avec la plus grande fermeté » une décision prise de « façon unilatérale » et qui viole, la charte en son article 77.

« Le processus évoqué par le Colonel Mamadi DOUMBOUYA duquel provient sa décision a été sélectif, partiel et parcellaire. Ce qui rend de facto la décision partiale », a rappelé Sidya Touré et son allié Aliou Bah.

Volonté de se maintenir au Pouvoir

Ils rejettent catégoriquement cette communication sur la durée de la transition qui, selon eux, n’est pas fidèle aux premiers engagements pris par le CNRD.

Une telle façon d’agir du CNRD est susceptible de renforcer les suspicions évoquées par une certaine opinion sur leur volonté de se maintenir au pouvoir, a averti le FNDC politique.

Mise en place d’un cadre de dialogue

Ce front renouvelle sa demande de la mise en place rapide d’un cadre de dialogue politique permanent conformément à l’article 77 de la charte de la transition et, avec la participation d’un facilitateur de la CEDEAO.

Unité des forces vives

Ce n’est pas tout. Il appelle les forces vives à s’unir pour défendre l’avenir de la démocratie. « « Le FNDC Politique invite ses militants et sympathisants ainsi que toutes les forces vives de la nation à se mettre ensemble pour défendre à nouveau l'avenir de la démocratie guinéenne. »

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 01 mai 2022 à 20:43