Guinée : le commandant Aly aurait été libéré en "catimini" et muté à Gueckedou…

Conakry
Commandant Ali Camara des forces Spéciales drapé des couleurs nationales
Commandant Ali Camara des forces Spéciales drapé des couleurs nationales

CONAKRY-Le commandant Aly Camara, un des acteurs clefs du coup d’Etat du 05 septembre 2021, aurait été libéré dans la nuit du mercredi à jeudi 21 avril 2022, a appris Africaguinee.com, de sources concordantes.

Ce militaire des Forces spéciales, l’unité d’élite qui avait mené l’assaut contre le palais d’Alpha Condé, a été relaxé en toute discrétion avec un de ses codétenus vers 23h, d’autres sources disent 00h.

Après leur libération, ces militaires qui étaient accusés de -vol présumé d’argent au palais Sékoutouréya, dans la foulée de la prise de la prise du pouvoir par le CNRD le 5 septembre 2021-, auraient ensuite été reçu par le colonel Mamadi Doumbouya tard la nuit.

A cette occasion, on leur aurait signé leur affectation à l’intérieur du pays, a confié à Africaguinee.com une source proche des militaires « libérés ».

Le commandant Aly a été muté à Guéckedou, l’autre aurait quant à lui été affecté dans la préfecture de Mali.

Ils auraient aussi reçu la somme de deux millions GNF chacun, d’autres sources affirment 10 millions.

Après cette discrète « entrevue », ils ont ensuite été automatiquement transférés vers leur localité d’affectation.

D’après nos sources, ils ont été accompagnés par les forces spéciales jusqu’à Mamou avant que d’autres unités de l’armée ne prennent le relai pour conduire chacun vers sa destination.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 21 avril 2022 à 13:45