Abu Dhabi : Voici ce qui a précipité le départ d’Alpha Condé…

Guinée
L'ancien président guinéen Alpha Condé, à son retour à Conakry
L'ancien président guinéen Alpha Condé, à son retour à Conakry

CONAKRY- L’ancien président guinéen, Alpha Condé a regagné Conakry ce vendredi 08 avril 2022, après près de trois mois de séjour médical à Abu Dhabi. Le président renversé a foulé le sol guinéen dans l’après-midi. Un retour qui a pris presque tout le monde de court, car il est intervenu à un moment où l’on s’attendait le moins. Dès lors une question se pose : Qu’est-ce qui a précipité le départ de l’ex président guinéen aux Émirats Arabes Unis ? Quel est l’élément déclencheur ? Africaguinee.com lève un coin du voile sur le retour précipité d’Alpha Condé.

Le 19 mars dernier, un audio explosif de l’ancien président guinéen avait fuité dans les médias et sur les réseaux sociaux. Sur cette note vocale, on entendait Alpha Condé aborder plusieurs sujets d’actualité, d’une voix rassurante. Il avait prédit un avenir sombre pour son pays, en disant que les « choses allaient très mal se passer en Guinée » et que son parti le RPG arc-en-ciel devrait se préparer pour la "bataille" en adoptant une stratégie gagnante avec une gestion collégiale. Il avait prédit que les partisans de Cellou Dalein Diallo, allaient s’opposer le plus à Doumbouya, l’actuel chef de la junte à la tête du pays depuis le 05 septembre 2021.

Ces propos d’Alpha Condé ont été pris très au sérieux par le Gouvernement de Transition alors que la veille de la fuite de cette note vocale, une vidéo amateur de l’ancien chef d’Etat avait fuité, dans laquelle on le voyait en fête. Ces agissements de l’ancien dirigeant guinéen depuis l’étranger ont servi de catalyseur pour enclencher le processus de son retour.

Lire aussi-L'audio explosif d’Alpha Condé : "ça ira très mal…il faut qu'on soit en ordre de bataille"

Ainsi, le 21 mars 2022 (c’est-à-dire dire trois jour après la fuite de l’audio explosif), à sa demande, le Ministre guinéen des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale de l'intégration Africaine et des Guinéens de l’Étranger, Dr. Morissanda Kouyaté a été reçu en audience à Abu Dhabi au Ministère des Affaires Étrangères des Émirats Arabes Unis par M. Sultan Mohamed Aishamal, Conseiller du Ministre pour le Développement international.

A la suite de cette audience, le chef de la diplomatie guinéenne, a adressé une note verbale (dont nous détenons copie de la transcription et dont l’authenticité nous a été confirmée par le département concerné) le 23 mars 2022, à l'Ambassade des Emirats Arabes Unis en Guinée.

Réelle menace pour la paix et la stabilité en Guinée

Dans cette note, Dr Morissanda Kouyaté a informé le diplomate émirati en poste à Conakry, avoir clairement indiqué (lors de l’audience à lui accordée le 21 mars à Abu Dhabi, ndlr) aux Autorités Émiraties citation :

« Les récents agissements de l'ancien Président, Monsieur Alpha Condé sont une réelle menace pour la paix et la stabilité en Guinée et qu'ils violent les termes de la lettre d'engagement signée par la CEDEAO, ainsi que l'esprit de l'action humanitaire que le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a volontairement prise en sa faveur ».

Plus loin, le ministre Kouyaté précise à ce titre avoir informé le Ministère Émirati des Affaires Étrangères que « les plus hautes Autorités guinéennes demandent que l’ancien Président soit rendu à la partie Guinéenne dans les meilleurs délais, et qu'une date serait annoncée ultérieurement. »

 La note diplomatique apporte un autre détail intéressant. Elle nous apprend que le retour d’Alpha Condé était initialement fixé le 25 mars 2022.

« Le Ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale de l’intégration Africaine et des Guinéens de l’Étranger, informe le Ministère des Affaires Étrangères des Émirats Arabes Unis que la date pour le retour de Monsieur Alpha Condé en Guinée est fixée au vendredi 25 mars 2022 » avec la précision que tous « rapports médicaux sont non suspensifs et devront suivre Monsieur Condé en Guinée, si nécessaire », lit-on sur la note du ministre Morissanda Kouyaté qui a remercié les autorités émiraties d’avoir « transporté, hébergé et soigné » l'ancien Président Alpha Condé.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 09 avril 2022 à 13:18