Arrestation de Kalil Kaba et du médecin d’Alpha Condé : La gendarmerie apporte des précisions…

Guinée
Ibrahima Kalil Kaba, ancien ministre des Affaires Etrangères
Ibrahima Kalil Kaba, ancien ministre des Affaires Etrangères

CONAKRY-48 heures après l’arrestation de l’ancien ministre des affaires étrangères, Ibrahima Kalil Kaba et du médecin personnel du Président Alpha Condé, le Haut-commandement de la gendarmerie a brisé le silence ce mercredi 23 mars 2022.

Dans un communiqué publié à cet effet ce soir, le Haut-commandement a apporté des précisions sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique. La Gendarmerie indique que suite à la fuite dans les médias et sur l'essentiel des réseaux sociaux d'un fichier audio de l'ex Président le Professeur Alpha CONDE, admis en séjour médical à Abu Dhabi et afin d'apporter toute la lumière sur cet évènement, la Direction Centrale des Investigation Judiciaire de la Gendarmerie Nationale a ouvert une enquête.

Au cours des investigations diligentées, précise le communiqué, « il s'est avéré que Docteur M'Bemba KABA, médecin personnel du Professeur Alpha CONDE se trouvant à son chevet, a été appelé par Docteur Ibrahima Khalil KABA. Ce dernier lui a demandé de procéder à l'enregistrement audio du professeur Alpha CONDE pour connaitre son avis sur la gestion futur du parti RPG ARC EN CIEL, après la soi-disant désignation de Dr Kassory FOFANA à la tête du comité exécutif provisoire dudit parti ».

Chose demandée, chose faite note le communiqué. Ainsi, « le médecin Général à la retraite après avoir fait un enregistrement clandestin du Professeur Alpha CONDE, a transféré le 04 mars 2022 via TELEGRAM le fichier audio à Dr Ibrahima Khalil KABA ancien Ministre des Affaires Étrangères et à Ibrahima KONATE proche de Dr Kassory FOFANA », indique la note du haut commandement. Régulièrement entendus, les intéressés ont reconnu les faits, selon la gendarmerie.

« De tout ce qui précède, il ressort clairement des enquêtes menées, qu'il existe des indices concordants pouvant entrainer la poursuite contre les nommés : -Docteur M'Bemba KABA et -Docteur Ibrahima Khalil KABA, pour : Atteintes à la vie privée, fait prévu et réprimé par les articles 358 359; 360 du code pénal guinéen, et ; Traitements non autorisés de données personnelles : infraction prévue et réprimée par l'article 872 du code pénal guinéen », indique le haut commandement qui précise que les intéressés seront présentés au Procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn.

« Au terme de cette enquête, il est établi clairement que cette fuite tire sa source de l'inconduite du Médecin-Général à la retraite M'Bemba KABA sur instructions de son commanditaire docteur Ibrahima Khalil KABA », apprend-on dans le communiqué diffusé ce soir à la télévision nationale.

Dossier à suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 23 mars 2022 à 22:25