Fodé Oussou Fofana parle : "Alpha Condé met le CNRD en difficulté… "

Guinée
Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée
Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée

CONAKRY-La fuite de l’audio d’Alpha Condé continue de susciter des réactions. Dans le fichier sonore qui a abondamment circulé, on entend l’ancien chef de l’Etat parler de la stratégie à utiliser pour reconquérir le Pouvoir. Parmi celles-ci l’affaiblissement de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, tout misant sur le rassemblement de ses Joker au sein du RPG arc-en-ciel. Comment au sein de l’UFDG cette sortie est-elle perçue ? Que risque le CNRD ? Africaguinee.com, a interrogé Dr. Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents du parti. Entretien exclusif.

 

AFRICAGUINEE.COM : Quelle analyse faites de cet audio d’Alpha Condé qui a fuité ce samedi 19 mars 2022 ?

DR. FODÉ OUSSOU FOFANA : Alpha Condé donne raison à ceux qui avaient estimé qu’il n’était pas malade et qu’il pouvait rester en Guinée pour se faire soigner. Il met aussi dans les petits souliers ceux qui avaient dit que vu son âge, il avait le droit d’aller se faire soigner. Il met aussi le CNRD en difficulté, qui certainement, était de bonne foi. Nous-même en tant que politique, certains pour des raisons humanitaires, avaient demandé à ce qu’on le laisse aller se faire soigner. Mais on se rend compte que s’il était malade, il ne l’est plus. On ne pouvait pas imaginer au jour d’aujourd’hui, alors que sa sortie a été négociée, le voir comme ça en train de fêter son anniversaire ou encore se mêler de la politique. Je trouve ça dommage. Je n’ai pas envie d’être à la place du CNRD, mais il les met dans une situation inconfortable. La deuxième chose, puisqu’on se rend compte qu’il n’est pas malade et que même s’il était malade, il ne l’est plus, parce qu’on l’a vu en train de fêter son anniversaire, en train de donner des instructions, se mêler de la politique, il faut qu’il rentre.

On se rend compte qu’il a encore le pied dans l’étrier en ce qui concerne le RPG arc-en-ciel. Comment comprenez-vous ça ?

Je me demande si Alpha Condé se rend réellement compte qu’il n’est plus président de la Guinée. Parce que celui qu’on a entendu s’exprimer, en évoquant la mise en place d’une organisation collégiale du RPG arc en ciel, prouve qu’il n’est pas capable de céder son fauteuil à qui que ce soit.  Le combat qu’il mène, il ne fait pas pour quelqu’un, il le fait pour lui-même. Il veut que ceux qui sont là s’organisent, il va être le chef qui va donner le plan d’action opérationnel pour le permettre de revenir récupérer le poste qu’il a perdu le 05 septembre. Il n’a aucun candidat, le candidat c’est lui-même, il ne veut pas laisser quelqu’un à la tête du RPG. S’il ne n’était pas exprimé de la sorte, on aurait peut-être pensé qu’il est conscient qu’il ne peut plus être président de la Guinée. Mais là, les gens sont édifiés. Je trouve ça aussi dommage.

Que pensez-vous de sa stratégie pour gagner encore devant l’UFDG et Cellou Dalein Diallo ?

En 2010 il est arrivé pour les élections, pensant qu’à l’absence de feu Siradio Diallo, du doyen Bâ Mamadou et Jean Marie Doré qui n’était pas candidat, il avait pensé sincèrement qu’il aurait pu gagner les élections dès le 1er tour. Il a été surpris de se retrouver second avec 18% derrière Cellou Dalein Diallo 1er avec 44%. Alpha Condé n’a jamais pardonné ça à Cellou. A partir de cet instant, Cellou Dalein Diallo est devenu le cauchemar d’Alpha Condé. Il voit Cellou partout et à tout moment. Quand il dort, quand il est éveillé, il le voit partout.

Au lieu de s’occuper comment il va développer la Guinée pendant ses onze ans de règne, il a passé tout son temps à voir comment il va déstabiliser l’UFDG et Cellou Dalein Diallo, comment l’infiltrer. Mais il ne s’est pas arrêté là. Il a aussi voulu détruire l’image du parti sur le plan international en essayant de présenter le parti comme un parti terroriste. Parce qu’il a dit que l’UFDG va faire un complot pour attaquer la Guinée avec la bénédiction des pays voisins. Ses discours ont été filmés ici. Il s’est battu corps et âme pour ternir l’image d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. C’est pourquoi aujourd’hui je dis : Cellou Dalein est devenu le cauchemar de M. Alpha Condé. Son discours n’est pas nouveau en ce qui nous concerne.

Je sais qu’il n’a jamais eu Cellou dans son cœur à cause de l’humiliation qu’il a eu en 2010. Même son affaire de troisième mandat, il l’a fait parce qu’il s’est dit qu’autour de lui, il n’y avait personne qui pouvait se mesurer à Cellou. Et puisqu’il ne voulait pas que Cellou lui succède, il a pris le risque de faire un troisième mandat. Malgré tout, Cellou l’avait battu dans les urnes. Il en était conscient.

Pour moi, la seule maladie qu’on ne jamais soigner chez M. Alpha Condé, cette malade est incurable, c’est la hantise qu’il a vis-à-vis de Cellou Dalein Diallo. Quand il va jusqu’à dire qu’il a préparé des gens qui vont contester Cellou…ll n’y a pas ce qui n’a pas été dit ici. Je suis convaincu que le dernier mot qu’il va prononcer avant de mourir, ça sera Cellou, comme l’avait fait le Pharaon avec Moise.

Je suis fier du Président Cellou Dalein Diallo. Parce qu’honnêtement, si M. Alpha Condé avait une seule preuve accablante contre lui concernant sa gestion, il serait devenu sans état d’âme, il l’aurait exhibé et il l’aurait humilié. Il est passé par tous les moyens, il fait des audits, il a cherché par tout, il n’a vu aucun trou, c’est pour ça qu’en 2020, Cellou Dalein Diallo a encore été candidat, parce qu’il n’y avait aucun moyen de le confondre.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 20 mars 2022 à 16:09