Conakry : La Fondation Orange Guinée lance la caravane santé pour les personnes du 3ème âge

Guinée
Président de la Fondation Orange Guinée, Aboubacar Sadik Diop
Président de la Fondation Orange Guinée, Aboubacar Sadik Diop

CONAKRY-La Fondation Orange Guinée en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Santé En Entreprise (SEE) et Biogaran, a lancé ce vendredi 18 mars 2022, la caravane santé pour les personnes âgées d’au moins de 60 ans. Le lancement a eu lieu dans l’enceinte de l’hôpital Donka délocalisé au Camp Camayenne.

Présidée par Dr Alphonse Paul Sakouvogui, conseiller santé et hygiène publique à la primature, représentant le Premier Ministre Mohamed Béavogui, empêché, cette cérémonie a connu la présence d’importantes personnalités, dont le Président de la Fondation Orange Guinée, Aboubacar Sadik Diop, le représentant du ministre de la santé Pr Naby Moussa Bah, les représentants des sociétés partenaires SEE et Biogaran, le maire de Dixinn Mamadou Samba Diallo ainsi que les autorités de l’hôpital national Donka.    

Après les discours respectifs de bienvenu et de remerciement du directeur général adjoint de l’hôpital Donka Dr Abdoulaye Kaba, ainsi que celui du maire de Dixinn Mamadou Samba Diallo, l’honneur est revenu initiateurs et aux partenaires de ce programme de prendre la parole.

Cette caravane santé pour les personnes du 3ème âge, -en plus de la prévention, la consultation et le suivi médical du diabète et de l’hypertension dans les villes de Conakry et des régions de Kindia, Mamou et Faranah-, a un objectif de prise en charge de 1750 patients.  Avec ses partenaires, la Fondation Orange Guinée mettra à la disposition des patients via les structures hospitalières des différents centres régionaux, une plateforme digitale de suivi. Cette opération permettra de faire un dépistage de masse de ces pathologies pour plus de 3000 personnes.

"Nous avons soumis ce sujet au Ministère de la Santé et de l'Hygiène, qui très vite, nous a proposé des termes de références pour la mise en œuvre d'une caravane de santé dont le but ultime serait de faciliter le dépistage de masse du diabète et de l'hypertension artérielle chez les personnes du 3ème âge : En Guinée, on estime que près de 20% de la population souffre du diabète. 60% souffrirait également d'hypertension artérielle. Ces chiffres bien qu'alarmants ne sont pas irréversibles. Dépistés très tôt, les médecins confirment leur prise en charge parfaitement possible, contribuant ainsi à une meilleure qualité de vie et donc de bien-être » a expliqué Aboubacar Sadik Diop.

 « La Caravane Santé des personnes du 3ème âge est une première en son genre. Elle apportera sensibilisation, conseils, dépistage, consultation, diagnostic et prise en charge pendant un an. C'est la contribution de la Fondation Orange Guinée pour l'amélioration des conditions de vie des personnes du 3ème âge. Durant les prochains jours, cette caravane sillonnera d'abord Conakry, ensuite Kindia- Mamou et Faranah. Elle va aussi permettre avec le concours des partenaires qui a bien voulu nous suivre dans cette initiative, de renforcer les capacités des médecins et infirmiers. Enfin, elle entend donner des statistiques au Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique afin de mieux agir dans la prise en charge de ces pathologies », a ajouté M. Diop.

« Avec un objectif de prise en charge de 1750 patients, la gestion des médicaments que la Fondation Orange Guinée et Biogaran mettront à la disposition des patients via les structures hospitalières des différents centres régionaux, sera suivie sur une plateforme digitale.  Cette opération permettra de faire un dépistage de masse de ces pathologies pour plus de 3000 personnes », a précisé le Président de la Fondation Orange Guinée.

Prenant la parole, le représentant du ministre de la santé Pr Naby Moussa Bah, a déclaré que les maladies non transmissibles dont le diabète et l’hypertension artérielle constituent la principale cause de morbidité et de mortalité des personnes âgées dans le monde. Selon l’organisation mondiale de la santé, toutes les régions du monde sont touchées par ces maladies qui tuent chaque année près de 40 millions de personnes soit 71% des décès. Plus de 85% de ces décès dits prématurés surviennent dans les pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires comme la Guinée qui en paie donc le plus lourd tribut.

Selon lui, ces maladies sont (pourtant) évitables par le contrôle des facteurs de risque qu’elles ont en commun à savoir : le tabagisme, l’usage nocif de l’alcool, la sédentarité et la mauvaise alimentation. Les maladies non transmissibles constituent pour les pays en voie de développement un lourd fardeau qui vient s’ajouter aux maladies transmissibles et infectieuses, explique Pr Naby Moussa Bah, qui souligne que leur ampleur constitue une menace pour l’atteinte des objectifs sanitaires en Guinée.

« Dans notre pays, (la Guinée) quoique les données soient parcellaires, l’enquête certes réalisées en fin 2009 à Conakry en Basse Guinée a montré qu’un adulte de plus de 50 ans sur 10 est diabétique. Et un adulte sur trois (1/3) souffre de l’hypertension artérielle. Lorsque nous considérons les personnes âgées de plus de 60 ans, 20% sont concernées par le diabète et 60% par l’hypertension.  Dans la population générale, trois sujets sur quatre (3/4) ne savent pas qu’ils sont atteints de diabète ou d’hypertension. Ainsi, on découvre ses maladies au cours d’une complication, parfois mortelle. Les maladies cardiovasculaires sont en progression comme le montre les statistiques hospitalières du service cardiologie du centre hospitalo-universitaire Ignace Deen où les maladies coronaires représentaient en 2018, 29% des admissions. Cette caravane est donc une occasion opportune pour sensibiliser, informer et impliquer la population sur les moyens de prévention de détection précoce et de prise en charge du diabète et de l’hypertension », a déclaré Pr Naby Moussa.

La ville de Conakry et les chefs-lieux des régions administratives de Kindia, Mamou et de Faranah, ont été retenus pour abriter les activités de cette caravane. Deux journées sont prévues à Conakry, 5 journées par site à l’intérieur concernant donc Kindia, Mamou et Faranah.

Les activités prévues sont l’organisation d’une campagne de sensibilisation de proximité en amont incluant une campagne SMS ; la circulation d’un fourgon logistique habillé à la couleur de l’opération transportant à son bord l’ensemble du matériel nécessaire pour la caravane, le stationnement du fourgon dans des sites préalablement identifiés avec des stands thématiques et des activités de sensibilisation, de conseil, prévention et de dépistage. L’utilisation des dispositifs médicaux connectés ainsi que des tests rapides d’orientation diagnostic permettant la collecte des résultats et la restitution immédiate de ces résultats et en fin l’orientation des personnes dépistées positives vers les centres locaux pour une prise en charge et un suivi médical.

Pour cette phase, les objectifs fixés sont les suivants : informer en audience cumulée plus 20 mille personnes ; accueillir et sensibiliser 4500 personnes sur un site pendant la tournée de trois semaines avec en moyenne un objectif de 250 personnes par jour ouvrable ; réaliser 3750 dépistages conjugués accompagnés des conseils préventifs, référer 100% des personnes dépistées ou à risque vers un centre de soins de référence en vue d’une prise en charge médicale de qualité.

C’est pourquoi, Pr Naby Moussa Bah invite les personnes de plus de 60 ans à se faire dépister sur ces sites pour le diabète, l’hypertension artérielle et l’évaluation du score de risque cardiovasculaire afin d’adopter les mesures de prévention contre les maladies non transmissibles. En renonçant notamment à toute forme de consommation de tabac et lutter contre la sédentarité surpoids et l’obésité.

Avant de procéder au lancement officiel de cette caravane santé, le représentant du Premier ministre Dr Alphonse Paul Sakouvogui a remercié la Fondation Orange Guinée pour ses nombreuses actions en faveurs des populations guinéennes.

« L’organisation de cette caravane pour le dépistage, la prise en charge du diabète et l’hypertension chez les personnes du 3ème âge, est aussi une occasion pour informer l’opinion publique nationale à mener les acteurs clés notamment les leaders et les élus locaux ainsi que les populations des zones choisies à comprendre le phénomène des personnes âgées à s’impliquer davantage dans leur soutien. J’invite les populations du 3ème âge de ces régions, à profiter de cette occasion pour se faire consulter gratuitement pendant cette période avec la Fondation Guinée », a déclaré le conseiller santé et hygiène publique à la primature.

 Les représentants des partenaires, Dr Hassan Diallo de la Santé En Entreprise (SEE) et Idrissa Diakité représentant la société Biogaran ont unanimement salué l’initiative de la Fondation Orange Guinée et ont promis d’accompagner l’initiative jusqu’à l’atteinte des objectifs.

Depuis sa création en 2015, la Fondation Orange Guinée a œuvré pour la réalisation de plusieurs programmes dont l'objectif est de faciliter l'accès aux services de santé, à l'éducation et à la culture durant ces 2 dernières années de Covid. Elle s'est mobilisée pour apporter des réponses concrètes aux besoins des populations avec un engagement budget de plus de 12 Milliards de francs guinéens.

Parmi elle on peut citer : Le programme des Ecoles numériques - 72 á date ; les 7 Villages Orange un village Orange étant composé d'une école, un puit et un poste de santé ; les maisons digitales dans lesquelles les femmes vulnérables sont accompagnées sur le chemin de l'autonomisation ; les actions pour accompagner l'employabilité et la réinsertion des jeunes grâce aux FabLabs solidaires, l’appui exceptionnel face à la Covid 19 au bénéfice de près de 30.000 foyers.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Samedi 19 mars 2022 à 9:05