Guinée : Hadya Présie graciée par Mamadi Doumbouya…

Conakry
Hadya Presie
Hadya Presie

CONAKRY-Condamnée le 24 février 2022, par tribunal de première instance de Dixinn, la jeune cinéaste Hadiatou Bah à l'état civil, connue sur les réseaux sociaux sous le sobriquet de « Hadya Présie » a été graciée, mardi 08 mars 2022 par le colonel Mamadi Doumbouya.

Poursuivie pour "escroquerie et tentative d'extorsion" par l'opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko, cette fille avait été déférée le 21 janvier au TPI de Dixinn où elle a été jugée puis condamnée à une peine d’emprisonnement de 10 mois assortie d’une amande de 500.000 GNF.

Elle avait été également interdite d'utiliser les réseaux sociaux (facebook, twitter, instagram) pendant deux ans. Une décision qu’elle avait contestée devant la Cour d’Appel.

Mais visiblement, l’actrice aux 500.000 abonnés sur facebook, n’aura pas besoin d’un second procès pour obtenir sa liberté. Mademoiselle Hadiatou Bah a bénéficié d’une remise totale de peine de la part du dirigeant guinéen.

Cette grâce intervient alors qu’elle a assigné en justice le 25 février dernier son accusateur, l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko, pour « harcèlement sexuel ».

Comme elle, 30 autres femmes condamnée ont été graciées par le président de la transition.

Focus Africaguinee.com

Créé le Mercredi 09 mars 2022 à 14:48