Bicéphalisme au RPG arc-en-ciel : Des frondeurs dénoncent une "manipulation orchestrée par un clan"

Guinée
L'ancien président guinéen Alpha Condé et son premier ministre Kassory Fofana
L'ancien président guinéen Alpha Condé et son premier ministre Kassory Fofana

CONAKRY-Alors que l’ancien premier ministre Kassory Fofana, a été officiellement désigné pour présider le comité exécutif provisoire du RPG arc-en-ciel, des voix s’élèvent pour contester la démarche.

Ce mercredi 9 mars 2022, des jeunes frondeurs qui désapprouvent la démarche de certains hauts dirigeants du parti ont exprimé leur désaccord. Parlant au nom des responsables de la jeunesse du parti, ils disent constater avec regret l’existence d’une liste des membres « d’un prétendu Conseil exécutif provisoire s’attribuant unilatéralement le pouvoir de gérer les affaires courantes du parti ». Ces jeunes soutiennent que cela va à l’encontre des principes élémentaires de fonctionnement du parti.

« Sans aucune hésitation nous désapprouvons cette liste et condamnons fermement la forme irrégulière qui a permis son élaboration. D’ailleurs, elle n’engage que ceux qui l’ont élaborée. Tout de même, nous considérons cet acte maladroit comme une manipulation orchestrée par un clan dont le seul but est de se tirer une couverture politique en cette période de tumultes politico-administratif que connaît notre pays depuis le 05 Septembre 2021.

Ce prétendu conseil, en plus d’être en contradiction avec les textes en vigueur, contribue à sacrifier l’image et la réputation du PRESIDENT du parti dont la liberté est confisquée depuis maintenant six (06) mois », fustigent ces frondeurs, qui invitent tous les cadres du RPG-Arc-en-ciel qui « souscrivent aux idéaux de paix et de justice du Professeur Alpha CONDE » à se désolidariser de cette liste et en s’éloignant de cette « manœuvre dilatoire ».

« Nous ne sommes contre personne mais nous sommes absolument pour la justice, l’inclusion et l’unité de tous les cadres et militants du parti. Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que le choix des candidatures au sein des structures du parti revient exclusivement aux instances statutaires sur proposition du Président du parti et à la seule et unique occasion d’un congrès ou d’une convention nationale », ont relevé ces jeunes, qui précisent que la préoccupation majeure reste l’état de santé du Président Alpha Condé, sa liberté totale, ainsi que la finalisation de la restructuration du parti.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 09 mars 2022 à 18:47