CNT : les journalistes « mis dehors », la plénière… à huis-clos

Guinée
Dansa Kourouma, Président du CNT
Dansa Kourouma, Président du CNT

CONAKRY- C’est une première ! Alors que l’ordinaire, les plénières du Conseil national de Transition (CNT), sont ouvertes à la presse, celle de ce jeudi 24 février 2022, se tiendra à huis clos.

Ainsi en a décidé, le président de l’institution Dansa Kourouma, qui, lui-même a fait la proposition à ses collègues conseillers, pour que les journalistes soient « mis dehors » de la salle de l’hémicycle. Celle-ci a été validée à mainlevée.

Les journalistes venus couvrir la plénière ont été bonne priés de prendre leur « clic » et clac » et se mettre dehors. Les 79 conseillers présents examineront et valideront portes-fermées, respectivement :

  • Les TDR relatifs à la mission de concertation des conseillers nationaux auprès des populations,
  • Le projet de règlement intérieur du CNT

Pourquoi cette décision ? L’on ignore la raison. Toutefois, lors de la précédente session, le clash entre Dansa Kourouma, le président de l’institution et le juriste Kontebedouno avait fait les « choux gras » de la presse. Est-ce cette fois-ci pour éloigner les journalistes -jugés trop regardants- des possibles quiproquos ? Difficile de ne pas faire un lien.

Focus Africaguinee.com

Créé le Jeudi 24 Février 2022 à 13:21

TAGS