Le fils de Diallo Telli parle : "Même Sékou Touré n'a pas touché à notre maison lorsqu'il a arrêté mon père…"

Guinée
Diallo Telli et la maison où habite sa famille
Diallo Telli et la maison où habite sa famille

CONAKRY-Dans le cadre de l’exécution du programme controversé de récupération des domaines dits appartenant à l'Etat, déclenché par les CNRD, les occupants les villas de la cité ministérielle ont reçu des lettres, les invitant à se rendre au chef d'état-major de l'armée, en prélude à leur « déguerpissement ».

C’est dans ce contexte que la famille de Diallo Telli, premier secrétaire général de l'organisation de l’unité africaine (OUA) devenue Union Africaine (UA), a été saisie à travers un courrier, par le Directeur National du Patrimoine Bâti.

Africaguinee.com a rencontré Alpha Oumar Telli Diallo, fils de Diallo Telli, une des figures politiques, mortes de diète dans les geôles du camp Boiro en 1977, sous le régime tyrannique de feu Ahmed Sékou Touré. S’il admet avoir reçu une lettre lui demandant de se rendre au camp, il précise toutefois qu’il ne s’y est pas rendu (pour l’instant) parce que selon lui, il ne sent pas concerné par les déguerpissements en cours.

"Comme chez la plupart des occupants, j'ai reçu une reçu lettre du patrimoine bâti me demandant de me rendre au Camp, précisément à l'état-major général des armées. Je ne me suis pas encore rendu là-bas parce que je ne me sens pas concerné. A ce que je sache, ce domaine où est bâti la maison de mon papa, ne fait pas partie du patrimoine bâti de l'Etat. 

C'est une propriété que mon papa a acquise légalement en 1959, à l'époque de l'indépendance. La maison a été construite en 1960. J'ai tous les documents légaux, signés à l'époque, par Ismael Touré. C'est pourquoi je me dis que je ne me sens pas concerné. Et puisque la convocation, c'est au Camp militaire je n'y ai pas été. En plus, s’ils ont rendu à la famille de Sékou Touré un terrain, un domaine qu'il avait acheté au moment de l'indépendance, je ne vois pas pourquoi on va reprendre celle de Diallo Telli.

Cette maison, même Sékou Touré ne l'a pas prise lorsqu'il a arrêté mon père. Et elle n'a jamais été cité dans le portefeuille du patrimoine bâti de l'Etat guinéen. Le Président Lansana CONTÉ avait tout fait pour qu'on la lui revende, on n'a pas accepté.  Cette maison, personne ne l'a jamais touchée. C'est pourquoi j'estime que je ne me sens pas concerné. Pour le moment j'attends de voir clair la suite" a précisé Alpha Oumar Telli Diallo.

Dossier à suivre…

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114

 

Créé le Dimanche 20 Février 2022 à 11:24