Encore un décès d’une guinéenne au Caire : "La situation nous inquiète…"

Egypte
Feue N'gamet Yansané
Feue N'gamet Yansané

CAIRE-Les jours se suivent, les deuils s’enchainent au sein de la communauté guinéenne vivant en Egypte. Lundi dernier, votre quotidien en ligne publiait un article traitant des cas de décès répétés enregistrés ces derniers temps dans ce pays arabe. Pas plus tard qu’hier mardi 15 février, (moins de 24h), une autre femme guinéenne (Ngamè Yansané) est décédée au Caire, la capitale d’Egypte. Une situation qui inquiète beaucoup les ressortissants guinéens vivant dans le pays des pharaons.

« La situation inquiète ici en Egypte. Pas plus tard qu’hier on nous a encore annoncé le décès d’une de nos sœurs.  La mort est naturellement inévitable, mais en Egypte, la situation commence à devenir inquiétante. Ce qui est de plus inquiétant, c’est de la façon dont nos sœurs meurent ici » explique M. T, compatriote guinéen vivant au Caire.  

Selon lui, ces cas décès ne pourraient s’expliquer que par la pratique de la traite des personnes. De nombreuses guinéennes débarquent dans ce pays en provenance de Conakry, à la quête d’un mieux-être. Mais le rêve d’une vie meilleure vire pour la plupart d’entre elles en enfers. Le trafic est devenu un jeu lucratif. Des guinéens tapis à Conakry, mais aussi dans certains pays limitrophes de la Guinée, et mus par le gain, brassent des fortunes dans cette activités.

« La traite des personnes est beaucoup développée en Egypte ici. Beaucoup de catégories sont impliqués dans cette situation en Guinée, Sierra Leone, Libéria. Des gens font envoyer nos sœurs ici. Elles travaillent dans des conditions pénibles. Avant, le guinéen était très respecté dans ce pays, mais aujourd’hui nous tendons à perdre ce respect-là à cause du comportement de certains de nos compatriotes dans ce pays. La complexité de cette affaire, c’est qu’il y a même certains parents qui sont impliqués depuis la Guinée », révèle notre informateur qui s’est exprimé sous anonymat.

Adallah Sow, un des responsables du conseil des guinéens de l’Egypte a expliqué que cinq (5) cas de décès dont quatre femmes ont été successivement signalés au Caire. Ces morts, ne sont pas liées à la Covid-19.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 114 

Créé le Mercredi 16 Février 2022 à 16:34