Ben Sékou, Konaté, Tibou : la nouvelle révélation de Sidya Touré sur la présidentielle de 2010

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY- L’ancien Premier ministre guinéen Sidya Touré a évoqué ce samedi 12 février 2022, une page sombre de l’histoire politique récente de la Guinée. L’élection présidentielle de 2010. Le président de l’UFR, révèle comment, d’après ses explications, les résultats du premier tour du scrutin ont été falsifiés.

Sidya Touré précise qu’il avait même reçu les « félicitations » d’un diplomate pour sa « qualification » au second tour, quand tout à coup, le président de la CENI d’alors feu Ben Sékou Sylla, a été convoqué par le président de la transition Général Sékouba Konaté.

« Ben Sékou me dit qu’il a été convoqué par le Président de la Transition (Général Sékouba Konaté, Ndlr). Je lui demande pourquoi. Il me répond qu’ils sont en train de changer les résultats », relate Sidya Touré.

Et de poursuivre : « Je lui (Ben Sékou) dis de passer le téléphone à Konaté. J’ai dit à Konaté :  Tu n’es pas la CENI, qu’est-ce que tu fais dans cette affaire ? Konaté me répond :  Non, ce n’est pas moi, c’est Tibou Kamara. C’est ce qu’il m’a dit. J’ai répondu à Konaté :  Et toi, et Tibou…ce que vous dites ne compte pas. C’est ce que la CENI dira qui va compter », a laissé entendre M. Touré.

Ne pas refaire les mêmes bêtises

« Les malheurs que les guinéens ont eu ces onze ans devraient nous amener à penser que nous n’allons pas refaire les mêmes bêtises. Je parle d’élections dont les résultats ne pourront pas être contestés. Personne ne doit nous faire imaginer que ce qui a été fait en 2010, on peut le refaire en 2022 », affirme Sidya Touré avant d’avertir : « Les calculs qui se font dans les arrière-cours pour dire qu’on va recommencer en 2022 ce qui a été fait en 2010, ça ne marchera pas ».

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 12 Février 2022 à 17:51