Conakry : Hadya Présie lâche une « bombe » à la barre contre l’opérateur économique Mamadou Dansoko

Guinée
Hadya Présie
Hadya Présie

CONAKRY-Poursuivie pour "escroquerie et tentative d'extorsion" par l'homme d'affaires Mamadou Dansoko, Hadiatou Bah à l'état civil connue sur les réseaux sociaux sous le sobriquet de « Hadya Présie », a comparu ce jeudi 10 février 2022, au tribunal de première instance de Dixinn. 

Le procès s’est ouvert sans la partie civile qui a brillé par son absence. Toutefois, à la barre, la prévenue s’est montrée sereine avant de revenir sur l’origine de ses relations avec son accusateur l’opérateur économique Mamadou Dansoko.

« Dansoko était fan de ce que je faisais. Je fais la promo de ses produits dans mes directs sur Facebook. C'est monsieur Dansoko qui est venu vers moi. C’est à travers les réseaux sociaux qu’il a su que je suis là en Guinée. Il voulait coucher avec moi moyennant une somme de 3 mille Euros (30 millions Gnf environs). Il m’a envoyé des messages d’amour, des vocaux. Mais je n’ai pas accepté », s’est défendue la prévenue.

Et de poursuivre expliquant qu'elle était victime de menaces venant de M. Dansko. « Il me menaçait en disant que je ne l’appelle pas, je ne l’invite pas. Même une seule fois, je n’ai accepté de le rencontrer en privé. Je l’ai vu deux fois et c’était en public », explique la prévenue.

Pourquoi était-elle présente à la banque où elle a été arrêtée ? Hadya présie se défend à sa façon. « Je voulais qu’il me fasse une transaction bancaire », a reconnu la prévenue.

Le juge audiencier a finalement renvoyé l'affaire en huitaine avec pour décision le "maintien" des prévenus en détention.

A suivre...

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 10 Février 2022 à 16:47