CNT : Premier "clash" entre Dansa Kourouma et un conseiller...

Guinée
Dansa Kourouma, Président du CNT et Jean Paul Kotembedounou
Dansa Kourouma, Président du CNT et Jean Paul Kotembedounou

CONAKRY-La plénière du Conseil National de transition a été marqué par un incident -entre le président de l’institution et un conseiller-, qui n’est pas resté inaperçu. Ce lundi 7 février 2022, Jean Paul Kotembedounou et Dansa Kourouma ont eu des échanges un peu « musclés », a-t-on constaté.

Tout est parti de la mise en place des commissions devant travailler sur le règlement intérieur ainsi que le TDR (terme de référence) relatif à la tournée des conseillers à l'intérieur du pays.

Le conseiller Kotembadounou a déploré le fait que, selon lui, le Président du CNT ait tenté de prendre les noms par « affinité ». Une démarche qu'il a aussitôt dénoncée avec véhémence. Le ton est monté d’un cran.

Dansa Kourouma l’intima d’arrêter de parler étant donné que son temps de parole est épuisé. Mais visiblement irrité, le conseiller a continué ses « diatribes », faisant observer qu’il a enseigné le Droit à la Sorbonne.

"Vous ne connaissez pas les compétences de ceux qui sont là. Vous ne pouvez pas choisir que les personnes que vous connaissez pour les mettre dans les commissions. Nous n'accepterons pas sinon nous allons vous dénoncer et on continuera à vous dénoncer. J'ai enseigné le Droit constitutionnel pendant 6 ans à la Sorbonne. Donc je ne connais comment ça se passe", a vivement protesté Jean Paul Kotembedounou.

Il a fallu à l'intervention de la police parlementaire pour calmer les esprits. Dansa Kourouma a minimisé l’incident, invitant chaque conseiller à prendre sa responsabilité.

Au finish, les esprits se sont calmés et le travail a continué.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 07 Février 2022 à 17:15