Guinée : l’ANAD va-t-elle boycotter le Conseil National de Transition ?

Guinée
Des leaders de l'ANAD
Des leaders de l'ANAD

CONAKRY- L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie, l’une des plus grandes coalitions politiques du pays est très en colère.

S’estimant avoir été lésée dans le partage des 15 Conseillers Nationaux revenant aux partis politiques et devant siéger au Conseil National de Transition (CNT), ce front politique dirigé par Cellou Dalein Diallo exprime ouvertement son désaccord et crie à l’injustice.

Lire aussi-Guinée : Découvrez la liste des 81 membres du Conseil national de Transition

Alors qu’elle avait représenté quatre candidats, l’ANAD n’a eu qu’un seul conseiller, tandis que selon elle, les autres coalitions telles que le RPG arc-en-ciel en ont eu trois fois plus. Une décision de la junte que l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie ne comprend pas. Va-t-elle boycotter ? Rien n’est moins sûr.

Dans une interview accordée à Africaguinee.com et qui sera publiée très prochainement, le vice-président de l’UFDG, Dr. Fodé Oussou Fofana a déclaré que l’ANAD en tirera toutes les conséquences de droit, par rapport à cette situation.

« On va se retrouver, discuter pour tirer les conséquences du droit par rapport à cette situation. Nous considérons que c’est inadmissible », martèle M. Fofana qui tient le ministre Mory Condé, responsable de cette « injustice » dont l’ANAD a été victime.

Lire aussi-Composition du CNT : l'ANAD proteste et lance un appel...

« Le colonel Doumbouya n’est pas responsable. C’est M. Mory Condé et ses cadres qui sont responsables de cette situation. Nous n’accepterons pas ça, il faut qu’il nous dise sur quel critère il s’est basé pour faire ces choix.Il doit justifier cette décision », a-t-il renchéri.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 26 janvier 2022 à 10:31