Voyage médical d’Alpha Condé : Ousmane Gaoual Diallo précise…

Guinée
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition
Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition

CONAKRY-Autorisé à se rendre à l’extérieur en vue d’un contrôle médical pour une durée n’excédant pas un mois sauf avis des médecins, Alpha Condé n’a toujours pas quitté la Guinée.

Interrogé ce mardi 4 janvier 2022 sur le voyage de l’ancien président, Ousmane Gaoual Diallo a apporté des précisions. Le porte-parole du Gouvernement a indiqué le président Condé a réellement bénéficié le droit de partir et que les autorités ne lui imposent aucune feuille de route.

« Des démarches ont été faites, au regard de ses habituels déplacements, afin qu’il aille faire un bilan, pouvoir faire un diagnostic médical. Effectivement, le CNRD a accédé à cette demande. Pour la suite, comment ça va se faire ? Comment il va quitter la Guinée ? Où il va aller ?

Ce qui est clair, ce qu’il a bénéficié le droit de partir, le Gouvernement ne lui impose aucune interdiction et ne lui fixe pas de feuille de route. On lui a simplement donné un calendrier fixant la période de séjour (un mois, ndlr) ensuite revenir au pays. C’est très important à savoir », précise Ousmane Gaoual Diallo.

Lire aussi-Voyage d’Alpha Condé : "C’est une crainte majeure puisqu’il n’a pas démissionné", avertit Mamadou Sylla

Depuis son reversement le 05 septembre dernier, Alpha Condé est toujours assigné à résidence surveillée par la junte. Le porte-parole du Gouvernement précise que la décision du CNRD est un signal qui témoigne que l’ancien président n’était pas un prisonnier.

« C’est un signal qui conforte tout ce qu’on a dit jusqu’à présent. Ce n’était pas un prisonnier et il a toujours bénéficié d’une certaine attention. Pour le reste (son pays de séjour), nous n’en dirons pas plus parce que ça relève de son intimité », ajoute le ministre. 

Le RPG arc en ciel s’est réjoui de l’autorisation qui a été accordée à son « champion » de se rendre temporairement à l’étranger pour ses soins. C’était d’ailleurs sa revendication majeure. Mais quatre jours après le quitus de la junte Alpha Condé n’a pas encore bougé de la Guinée. Une situation qui interpelle certains dans son ancien entourage.

« On attend toujours qu’il lui soit effectivement permis de partir. Mais pour le moment, on considère l’annonce du CNRD comme une simple déclaration d’intention », a nuancé un ancien proche collaborateur d’Alpha Condé, interrogé par Africaguinee.com.

A suivre…

Africaguine.com

Créé le Mardi 04 janvier 2022 à 17:30