Transition : Rencontre décisive des acteurs politiques chez Cellou Dalein Diallo…

Guinée
Des acteurs politiques guinéens en conclave à Conakry autour de la transition
Des acteurs politiques guinéens en conclave à Conakry autour de la transition

CONAKRY-Après avoir retrouvé son unité la semaine dernière, la classe politique guinéenne (y compris le RPG arc en ciel) se retrouve ce lundi 3 janvier 2022, au QG (quartier général) de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) dirigée par Cellou Dalein Diallo, a appris Africaguinee.com.

Cette nouvelle rencontre des acteurs politiques guinéens intervient alors la fin d’année a été très riche en actualité. La junte a pris une série de décisions à polémique. C’est notamment celle relative à la mission du département de l’administration du territoire et de la décentralisation, qui aurait, de l’avis de certains, le rôle d’organiser désormais les élections politiques et référendums en Guinée. Il y a aussi le discours du nouvel an du président de la transition Mamadi Doumbouya qui a annoncé des assises nationales cette année, insistant également sur le fait qu’il a besoin du temps et que les élections futures seront organisées de la base au sommet.

Lire aussi-Guinée : la classe politique expose ses revendications à Mamadi Doumbouya…

Au terme de leur rencontre d’aujourd’hui, les acteurs politiques devraient donner leur position sur toutes ces questions qui les concerne directement. Il n’y a pas que ça. Ils vont aussi plancher sur leur nouvelle plateforme politique. Selon nos sources, ils vont formaliser le cadre de gestion de ladite plateforme, désigner un porte-parole et mettre en place une commission de travail en vue de contribuer « efficacement à la bonne marche de la transition ».

Jusque-là mis de côté par la junte -qui a pris la direction de la Guinée depuis le 05 septembre et qui dirige de manière solitaire-, la classe politique guinéenne veut donner son avis sur les questions centrales de la transition. C’est notamment la durée de la transition, l’élaboration de la constitution, la mise en place des organes en charge du processus électoral, la refonte ou toilettage du fichier électoral, le recensement général de la population. La semaine dernière, ils ont formellement déposé un mémorandum commun auprès du CNRD dans lequel ils ont fait mention d’une kyrielle de revendications dont la principale concerne la mise en place d’un cadre formel de concertation.

 Nous y reviendrons !

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 03 janvier 2022 à 12:21