Qualité de l’enseignement : l'Université Nongo Conakry se distingue cette année encore…

Enseignement supérieur
Mamadou Cellou Souaré, fondateur de l'Université Nongo Conakry
Mamadou Cellou Souaré, fondateur de l'Université Nongo Conakry

CONAKRY- L’Autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ-GN) a procédé, ce mercredi 22 décembre 2021, à la proclamation officielle des résultats des évaluations de la session 2020/2021.

La cérémonie de remise des attestations d’habilitation des institutions et l’accréditation des programmes évalués par l’ANAQ s’est déroulée, ce mercredi dans les locaux du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI).

Pour l’Université Nongo Conakry, cette  évaluation a été un exploit.  Tous les programmes qu'elle a soumis à l’évaluation, ont été validés par l’ANAG-GN. C’est-à-dire un score de 100% de réussite. Ce n’est pas une première, car l’année dernière encore, elle s’était distinguée avec brio dans cet exercice.

Sur les 183 programmes évalués, explique le secrétaire exécutif de l’ANAQ de 2018 à 2021, 79 ont été accrédités et neuf établissements ont été habilités à délivrer 91 types de diplômes.

« Cette année, il y a eu 92 dossiers qui ont été soumis à candidature sur notre plateforme. Cinq ont été rejetés. Parmi les 87 dossiers validés, 16 cas d’abandon ont été enregistrés. Donc, 71 programmes ont fait l’objet d’une évaluation complète. 39 ont été accrédités, soit un taux de réussite de 54%. 16 ont été accrédités sous réserve et 16 n’ont pas obtenus d’accréditation. De 2018 à 2021, 183 programmes ont été évalués par l’ANAQ dont 79 accrédités, 9 établissements ont été habilités à délivrer 91 types de diplômes », a expliqué M. Kabiné Oularé, secrétaire exécutif de l’ANAQ.

Les habilitations à délivrer des diplômes ont une validité de 10 ans et 5 ans pour les programmes accrédités à compter de ce mercredi, 22 décembre 2021.
« Selon nos manuels de procédure, vous devez de façon régulière procéder à des auto évaluations. Nous allons mettre en place dès la semaine prochaine, des agents qui vont faire le suivi des recommandations qui ont été formulées. Et lorsque nous nous rendrons compte que les standards de qualité sont en recul, nous pouvons retirer l’accréditation. L’habilitation à délivrer des diplômes a une validité de 10 ans mais chaque deux ans vous devez faire des auto évaluations pour examiner les aspects de l’avis de votre institution lié à tel ou tel diplôme », a ajouté le secrétaire exécutif.

Pour sa part, le secrétaire général du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MERSI) a félicité les établissements qui se sont engagés dans la qualification de leurs diplômes.  « Cette remise d’attestation cadre parfaitement avec la vision de notre département qui consiste à qualifier davantage la formation et la recherche dans institutions à travers les évaluations. Je profite de ce moment précis pour féliciter tous les établissements qui sont déjà engagés sur cette voie de la démarche qualité et inviter ceux qui hésitent encore à se soumettre aux évaluations sans délais pour leur habilitation et l’accréditation de leurs programmes. Désormais, le ministère tiendra compte des résultats de ces évaluations de l’ANAQ pour prendre des décisions concernant les financements mais également l’orientation des étudiants dans les établissements », a indiqué Dr. Facinet Conté.

Selon les résultats publiés par l’ANAQ, l'UNC a obtenu un score de 100%. “Cette fois-ci, Nous avons présenté 4 programmes et on a obtenu 100%. La dernière fois, on avait présenté 6 programmes et on avait 6. Le plus bas score devait être 13 sur 22. Le dernier programme chez nous a obtenu 15 sur 22. Nos 4 programmes sont entre 15 et 19. Nous avons eu 19 en MIAGE, évalué par un professeur sénégalais. Banques et finances, 18/22, commerce international, transit, douanes 16/22 et sociologie 15/22”, a expliqué le recteur de l'UNC, Sow Mamadou Bobo recteur de l'Unc.

Le Fondateur de l’Université a rendu hommage au personnel pour la qualité du travail, qui sans doute, a permis l’institution de se hisser à ce niveau.  

“C’est le moment de rendre hommage au personnel de l’Unc. C’est un travail d’équipe. On a d cadres compétents, outillés. C’est un sentiment de satisfaction.  Je remercie l’Analyse d’avoir accrédité l’ensemble des programmes que nous avons présentés.  La formation est universelle, il faut que nos parents arrivent à croire à nos programmes”, a déclaré le fondateur, Mamadou Cellou Souaré.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 23 décembre 2021 à 8:56