Faranah : le cri de cœur Hawa Keita tutrice des « bébés siamois »…

Faranah
Madame Hawa Keita
Madame Hawa Keita

FARANAH- C'est un cri de coeur que vient de lancer madame Hawa Keita, tutrice des bébés siamois séparés avec succès par des médecins guinéens au mois de janvier 2021. L'un des bébés court un risque d’être handicapé à vie si rien n'est fait dans l'urgence. Lors de l’accouchement, la maman de ces bébés siamois n’avait pas survécu.

Selon Madame Hawa Keita, tutrice des deux jumeaux, l’un des bébés doit subir une intervention chirurgicale sans quoi, il sera handicapé. L’opération qu’il avait subie pour agrandir son orifice présente des anomalies.

« Actuellement, je suis au village avec les bébés mais j’ai une santé fragile. En plus, il y a un des bébés qui risque d’être handicapé à vie si rien n’est fait. Parce que le bébé doit suivre une intervention chirurgicale. L’un des bébés avait un anus petit qui constituait un problème pour sa santé. Lors de l’opération de séparation, ils (médecins) ont agrandi l’orifice, mais cette intervention n’a pas réussi. On doit aller faire une nouvelle intervention pour éviter que le bébé n’ait un handicap à vie », explique Dame Hawa Keita.

L’autre problème majeur dont elle est confrontée est le manque de soutien. La personne qui avait pris les bébés en charges depuis leur naissance est partie il y a de cela (5) cinq mois sans leur faire signe. Dame Hawa Keita appelle à l’aide.  

« Je lance un appel à l’endroit des autorités, personnes de bonne volonté de nous aider par rapport à leur prise en charge. Ça fait (5) cinq mois que celui qui nous aidait a voyagé. Je suis actuellement la seule qui les prend en charge. Ma santé est fragile, il faut s’occuper aussi des enfants. Parce qu’il faut aller à Conakry pour faire les examens et voir ce qu’il y a lieu de faire. Nous en avons parlé à Dr Balla Moussa Touré, le chirurgien qui les suivait, il nous a dit qu’il est prêt à le faire. Mais il faut d’abord faire les examens », ajoute la tutrice des bébés.

Interrogé par Africaguinee.com, le chef d’unité de la chirurgie pédiatrie à Ignace Deen, Dr Balla Moussa Touré a réitéré sa volonté de recevoir les bébés pour l’intervention.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Vendredi 17 décembre 2021 à 11:30