Chine : un nouveau foyer épidémique menace l'approvisionnement mondial

Monde

L'épidémie de coronavirus met à l'épreuve les politiques les plus radicales. En Chine, celle du "Zéro Covid" n'empêche pas l'apparition de nouveaux foyers de contamination. C'est une menace pour la deuxième économie mondiale, avec des centaines d'usines à l'arrêt, dont certaines cotées en Bourse.

Le Zhejiang est l'une des provinces les plus riches de Chine. Avec ses 65 millions d'habitants au sud de Shanghai, elle représente 6% du PIB du pays et possède un centre économique vital. Le port de Ningbo, par exemple, est le cinquième plus grand port de conteneurs du monde.

Cette province se retrouve quasiment confinée à la suite de l'apparition de nouveaux cas de Covid-19 la semaine dernière. Plus de 50.000 personnes ont été placées en quarantaine et un demi-million de Chinois sont sous surveillance médicale. Les autorités ont donc imposé la fermeture de centaines d'usines, dont plusieurs sites pétrochimiques.

Trois mois de retard pour certaines productions

Et c'est précisément ce qui pourrait perturber durablement les chaînes d'approvisionnement mondiales. On prévoit déjà trois mois de retard pour certaines productions. "Nous mettons tout en œuvre pour tenter de limiter les problèmes logistiques ici sur le port", assure pourtant Zhou Weifang, le directeur du port de Ningbo qui assure tout faire pour "permettre aussi au transport maritime de fonctionner malgré cette reprise de l'épidémie".

Mais les grues sont au ralenti sur le port. Les autorités estiment que l'activité ne reprendra pas normalement ici avant le Nouvel An chinois, qui tombe le 1er février 2022.

Europe 1

Créé le Mercredi 15 décembre 2021 à 12:19

TAGS