Accra : la Cedeao durcit les sanctions contre Doumbouya et ses hommes…

Ghana
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

ACRRA-Les dirigeants de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) accentuent la pression sur la junte militaire guinéenne. Réunis en sommet extraordinaire, ce dimanche 07 novembre 21 à Accra, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de durcir les sanctions individuelles contre des dirigeants militaires maliens et guinéens, selon Rfi.

La Guinée est suspendue de l’organisation sous-régionale depuis le coup d’Etat du 05 septembre qui a renversé Alpha Condé. En représailles toujours au putsch, la CEDEAO avait décidé le 16 septembre dernier de prendre des sanctions ciblées contre la junte.

Les militaires putschistes sont interdits de voyage, leurs avoirs ainsi que ceux de leurs familles gelés.  Les dirigeants de l'autorité sous régionale exigeaient aussi la tenue d’élections présidentielle et législatives en six mois, mais aussi la libération d’Alpha Condé. Des toutes ces exigences, le CNRD n'a rempli que deux points, à savoir l'adoption d'une charte de la transition, et la nomination d'un gouvernement dirigé par un Premier ministre civil. 

La CEDEAO juge les actions posées par la junte insuffisantes, alors que fin octobre, une délégation conduite par le président de la commission Jean Claude Kassi Brou indiquait que des points positifs avaient posés.  

Nous y reviendrons !

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 07 novembre 2021 à 17:20