Guinée : la junte met en garde les acteurs politiques et activistes…

Guinée
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République

CONAKRY-Le comité national du rassemblement pour le développement (CNRD)a haussé le ton ce jeudi 4 novembre 2021 contre certaines formations politiques et activistes qui agissent contre « la paix et la quiétude sociale dans le pays ».

Dans un communiqué lu ce soir par le colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la présidence, le CNRD avertit qu’il prendra toutes les dispositions régaliennes pour assurer la sécurité des guinéens.

« A date le CNRD a tenu son engagement d’assurer la protection des personnes et de leurs biens sans violence aucune et dans le respect de la Loi. En dépit de cette main tendue, le CNRD a le regret de constater que les agissements de certaines formations politiques et activistes sont de nature à troubler l’ordre public et la quiétude sociale », a indiqué le colonel Camara.

Il ajoute que le CNRD prend à témoin la communauté nationale et internationale sur ces agissements dont le but est de "saper la paix et la quiétude" des guinéens et de "porter préjudice à la transition apaisée en cours".

Selon lui, il est important de rappeler qu’avant le 05 septembre, les libertés publiques, individuelles et collectives des guinéens avaient totalement été confisquées. Colonel Amara Camara fait observer également que le CNRD a pris plus actions de nature à apaiser le rassemblement des guinéens.

« Les CNRD met en garde les acteurs politiques, les activistes qui refusent de s’inscrire dans cette démarche et agissent contre la paix et la quiétude sociale. Il rappelle que loin d’être un acte de faiblesse sa démarche répond à sa volonté d’agir dans le respect des lois nationales, traités et accords internationaux. Le CNRD rassure qu’il prendra toutes les dispositions régaliennes qui y sied pour assurer leur sécurité », a-t-il averti dans le communiqué. 

Ces avertissements interviennent au lendemain d'une sortie controversée de l'ancien parti au Pouvoir en Guinée. D'ailleurs, les anciens membres du Gouvernement déchu mais aussi les responsables du RPG arc en ciel ont été convoqués aujourd'hui par la junte qui a tenu un langage de fermeté contre ces anciens caciques. 

 

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 04 novembre 2021 à 22:10