El hadj Thierno Diaka Souaré: Quand la ville de Mali rend hommage à l'un de ses fils...

Guinée

MALI- La mobilisation était au rendez-vous à Mali pour rendre hommage à l’un des dignes fils de cette préfecture située à 120 Km de la commune urbaine de Labé.

À travers un tournoi de football, les populations de la cité de la dame du Loura ont réaffirmé leur profonde gratitude à feu El hadj Thierno Diaka Souaré, ancien journaliste à la radiodiffusion télévision guinéenne.

Avec 16 équipes participantes, ce tournoi de football a connu son épilogue ce samedi 30 octobre 2021. Les deux équipes arrivées en finale se sont affrontées au mini stade de la permanence de la commune urbaine de Mali. Après le temps règlementaire, c’est Two One qui a réussi à s’adjuger le trophée devant l’équipe des Espoirs Cellou après l’épreuve fatidique des tirs au but.

Né en 1951 à Pelly, un village situé à 4km de la commune urbaine de Mali, dans le district de Gadha Gounkan, El hadj Thierno Diaka Souaré est ceux qui ont révolutionné la section des langues nationales à la radiodiffusion télévision guinéenne avant d'être directeur des programmes de la radio nationale. Le micro c’était sa passion, et la préfecture de Mali, il la portait dans son cœur.

C’est en guise de reconnaissance à l’endroit de celui qui repose à jamais dans son Pelly natal, que les populations de Mali à travers sa couche juvénile réunie au sein du groupe « Loura jeunesse Actions », ont organisé ces différentes festivités.

« C’est un honneur pour toute la famille que ce tournoi porte le nom de mon grand-frère El hadj Thierno Diaka Souaré. Au nom de toute la famille, je remercie les organisateurs et toutes les populations de Mali pour l’organisation du tournoi et surtout pour cette grandiose mobilisation. Nous prions Dieu qu’il accepte l’âme du défunt au Paradis », a confié Ibrahima Sory Souaré, un des frères de feu El hadj Thierno Diaka Souaré.

El hadj Ousmane Dieng, un des sages de Mali qui a connu l’ancien journaliste de la RTG se souvient encore de lui.

« Vous savez il y a la naissance, la vie et la mort. Quand les jeunes se sont adressés à nous pour dire qu’ils souhaitent organiser un tournoi en hommage à Thierno Diaka Souaré, nous étions émus, dépassés. Le défunt n’est pas inconnu des populations de Mali. Il est allé très loin dans la vie mais il a toujours eu un regard sur Mali. Je me rappelle au temps du PDG, à l’occasion des festivals à Conakry, malgré son calendrier chargé au bureau de presse de la présidence, il ne cessait de rendre visite à la troupe de Mali, il faisait tout ce qui est à son pouvoir pour encourager la troupe. Il a été un acteur majeur dans la mobilisation des fonds pour l’implantation de la radio rurale ici, il a œuvré pour la formation des jeunes recrutés à cet effet dans les années 2008. Que le tout puissant accorde le paradis éternel à Thierno Diaka Souaré. Dieu a donné, Dieu a repris c’est la loi inexorable de la vie », a témoigné El hadj Ousmane Dieng.

À Mali, même les plus jeunes gardent encore en mémoire les actes posés par celui qui avait pour passion le micro.

« Nous étions encore des enfants à l’époque, mais je me souviens qu’à l’occasion des vacances, feu El hadj Thierno Diaka Souaré venait ici avec ses enfants. Il était très attaché à la préfecture de Mali. Il aimait la Guinée, et il adorait Mali. C’était un devoir pour la jeunesse de Mali de lui témoigner cette reconnaissance », a souligné Mamadou Saidou Zébélamou.

 

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Et Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 02 novembre 2021 à 12:27