Tension autour d’une mine à Diatifèrè : plusieurs Burkinabés mis aux arrêts…

Dinguiraye
Arrestations de burkinabés à Diatifèré
Arrestations de burkinabés à Diatifèré

DINGUIRAYE-Des ressortissants burkinabés ont été arrêtés dans la sous-préfecture de Diatiférè à Dinguiraye, en Haute Guinée. Ils sont accusés notamment l’exploitation illégale de l’or, mais aussi d’utilisation du cyanure, avec comme conséquences la dégradation de l’environnement et la mort de plusieurs animaux.

Joint au téléphone par notre correspondant dans la région, le maire de la commune rurale de Diatiférè Amoroya BARRY explique les circonstances de leurs arrestations.

« Le Directeur préfectoral des mines et de la géologie de Dinguiraye a vendu Maléa sans m'informer il a distribué l'argent sans m'informer. C'est pourquoi hier dès que le véhicule des Bourkinabés est rentré dans Diatiférè je l'ai saisi et arrêté. L'équipe se trouvant dans le véhicule au nombre de 12 puis le chauffeur et son apprenti ont tous été déposés à la gendarmerie de Diatiféré », explique le maire Amoroya BARRY.

Quant au margis-chef Blaise Gomou commandant de la brigade de la gendarmerie de la CR de Diatiféré, il a précisé :

« On a mis aux arrêts 12 Burkinabés, ils sont à ma disposition à l'heure où je vous parle. J'ai appelé mes chefs pour leur rendre compte, ils nous ont dit de les garder jusqu’à ce qu’ils déploient une équipe à Diatiféré pour gérer cette situation. Le véhicule est à la gendarmerie sur instruction de nos chefs qui ne nous ont pas autorisé à le fouiller. Ces burkinabé qui viennent travailler creusent des puits et lavent les graviers avec leurs produits qu'on appelle cyanure. Ça cause énormément de dégâts », a-t-il dit.

A suivre…

 

Alpha Amadou Barry

Correspondant régaional d’Africaguinee.com

A Faranah

Créé le Mercredi 20 octobre 2021 à 15:37

TAGS