Cellou Dalein : « J’ai toujours dit que le hakkè va punir Alpha Condé… »

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Alors que des voix s’élèvent pour demander aux parents des victimes des manifestations politiques sous le régime d’Alpha Condé, d’accepter le « pardon » pour favoriser la réconciliation, Cellou Dalein Diallo a donné sa position.  Pour l’ancien premier ministre, la "réconciliation" et le "pardon" devraient passer par trois étapes. A savoir : la vérité, la justice, la réparation ensuite le pardon.

« L’heure n’est plus aux critiques d’Alpha Condé, c’est le passé grâce à Dieu. J’ai toujours dit que la hakkè (la justice divine) va sanctionner (Alpha Condé). Essayons d’avoir des conduites de nature à favoriser la réconciliation des guinéens. Nous avons été les victimes d’une injustice impitoyable. C’est vrai que nous ne devons pas oublier nos morts, mais on ne doit pas nous attarder sur ça. Nous avons l’obligation de ne pas les oublier pour qu’ils aient droit à la vérité, à la justice et à la réparation pour que leurs proches aussi aient le devoir du pardon. Parce qu’il faut que la Guinée change", plaide Cellou Dalein Diallo.

Pour l'ancien Premier ministre, la Guinée ne doit pas continuer sur le même cycle, car prévient-il la vengeance appelle d'autres injustices.

"Nous n’allons pas continuer dans le même cycle, parce que la vengeance appelle d’autres injustices. Nous ne voulons pas ça. Mais il faut assurer à ceux qui sont morts le droit à la vérité, à la justice et à la réparation lorsque c’est possible. Et après inciter les parents des victimes pour qu’ils accomplissement le devoir du pardon. Parce qu’on ne peut pas tout punir, il faut qu’il y ait le pardon », a lancé Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 17 octobre 2021 à 0:22