Guinée : la durée de la transition divise…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya Président de la Transition Guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya Président de la Transition Guinéenne

CONAKRY-Plus d'un mois après la chute d'Alpha Condé, la durée de la transition Guinéenne divise la classe politique. 

Alors que certains acteurs politique sont favorables à une transition de 15 mois, d'autres estiment ce délais court pour obtenir une transition réussie. 

Cellou Dalein Diallo et ses alliés de l'ANAD mais aussi Lansana Kouyaté proposent une durée de 15 mois, par contre d'autres acteurs politiques comme Bah Oury de la CORED,  Dr Faya Milimono préconisent une durée allant de 18 à 24 mois. 

La coalition pour la rupture (CPR) précise d'ailleurs que même ces deux ans, c'est le minimum pour cette période transitoire. 

"On ne serait pas fâché, si on va à 5 ans. On est à notre 3e période transitoire, on ne doit plus vivre une autre dans l’histoire de notre pays. Pour cela, on doit se donner le temps pour que la fondation soit solide pour que nous ayons des institutions fortes et non des hommes forts", explique Dr Faya Milimono le chef de file de la CPR.

L'ancien parti au Pouvoir,  le RPG arc-en-ciel et ses alliés ne se sont pas officiellement exprimés sur cette question qui fait polémique. Pour l'heure, leur priorité est d'obtenir la libération d'Alpha Condé,  retenu par la junte depuis le 05 septembre, jour du coup d'État. 

Si la durée de la transition divise encore, c'est bien parce que ce volet a été omis dans la charte de la Transition. Le texte précise que ce sont les acteurs politiques notamment et les organes de la transition qui doivent se concerter pour définir la durée, de manière consensuelle. 

A suivre…

 

Africaguinee.com 

Créé le Mercredi 13 octobre 2021 à 20:20

TAGS