La CEA en Afrique de l'Ouest s'engage avec plus de 350 partenaires de coalition pour soutenir l'entrepreneuriat des femmes et des jeunes dans la région

Communiqué de presse

Lagos (Nigeria), 23 septembre 2021 - La Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), à travers son Bureau sous-régional pour l'Afrique de l'Ouest (BSR-AO), en collaboration avec Compass Global Consulting, a donné le coup d'envoi d'un Forum régional des affaires hybride de trois jours le 21 septembre 2021 à Lagos, au Nigeria. Sur le thème "Autonomiser les femmes et les jeunes pour stimuler le programme de transformation de l'Afrique", des champions sectoriels de diverses industries ont participé à ce Forum régional des affaires, qui s'articule autour de réunions de haut niveau et de consultations avec des champions commerciaux, des jeunes et des femmes dans les écosystèmes commerciaux d'Afrique de l'Ouest.

Le Forum, qui est organisé en partenariat avec plus de 350 partenaires de  coalition, a reçu un grand nombre de réactions positives dès la cérémonie d'ouverture.

Dr Vera Songwe, Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la CEA, a expliqué que "l'objectif de cette conversation est d'amener les femmes d'Afrique de l'Ouest à tirer parti des connaissances, de l'innovation qui existe, du dynamisme qu'elles ont et à s'assurer qu'elles peuvent faire progresser leurs entreprises d'un cran dans la sous-région mondiale et tirer parti des marchés qui se trouvent plus loin à l'Est et à l'Ouest".

Dr Vera Songwe a déclaré : "En cas de crise, la première chose que nous voulons faire est de nous assurer que nous empêchons les bonnes entreprises de tomber et de nous concentrer sur la rétention. L'Afrique, en particulier la région d'Afrique de l'Ouest, bénéficie d'une dynamique démographique favorable. La population africaine est estimée à 1,3 million d'habitants en 2020, dont plus de 250 millions de jeunes. On estime que 10 à 12 millions de personnes entrent sur le marché du travail chaque année, mais que seulement 3,1 millions d'entre elles trouvent un emploi".

La ZLECAf devrait permettre d'augmenter le PIB de l'Afrique d'un Milliard de dollars supplémentaires afin de réaliser ce qui est nécessaire : d'abord déverrouiller nos frontières, construire des chaînes de valeur et s'assurer que les femmes africaines travaillent toutes ensemble pour créer la chaîne d'approvisionnement pour le textile, la mode, l'agro-industrie et essentiellement augmenter la valeur des produits et gagner plus grâce à cela et aussi elles peuvent devenir des entreprises sous-régionales et plus largement continentales et internationales et ne pas se limiter aux géographies dans lesquelles nous existons aujourd'hui" a ajouté la Secrétaire exécutive de la CEA.

Pour sa part, la Ministre des finances du Nigeria, Mme Zainab Shamsuna Ahmed, a souligné au cours de son intervention la nécessité pour la société d'autonomiser les jeunes et les femmes. "Nous espérons qu'il s'agira d'un moyen efficace d'autonomiser les jeunes et les femmes entrepreneurs et de relever les défis du chômage que nous connaissons en Afrique, ainsi que de répondre à la nécessité de créer des emplois", a-t-elle déclaré à propos de la ZLECAf.

Quant à la Directrice du Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la CEA, Ngone Diop a souligné les lacunes majeures du système éducatif africain et leur incidence sur la productivité. "La capacité d'innovation de la région reste faible, principalement en raison des déficiences des systèmes éducatifs", a dit Ngone Diop.

Le représentant de la CEDEAO, pour sa part, a déclaré que son organisation sera toujours attentive aux rôles que les femmes et les jeunes jouent dans le développement économique". « Il s'agit de réaffirmer l'engagement de la CEDEAO en faveur de l'autonomisation des femmes et des jeunes », a dit Kolawole Sofola.

La première journée a été marquée par la présence de délégués de haut niveau et par des sessions et des discours très instructifs, qui devraient faire évoluer les mentalités en faveur de l'inclusion et de la promotion des femmes et des jeunes en Afrique et dans le monde. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter Tahirou Gouro, Chargée de Communication, CEA-BSR/AO,

Courriel : gouro2@un.org

Bureau sous-régional pour l'Afrique de l'Ouest

428 Avenue du Fleuve Niger

B.P. 744

Niamey, Niger

Site web : www.uneca.org

Créé le Vendredi 24 septembre 2021 à 9:42

TAGS