Petit Kandia : « Le colonel Doumbouya nous a dit… »

Conakry
Petit Kandia
Petit Kandia

CONAKRY-Reçus ce lundi 20 septembre 2021, par le colonel Mamady Doumbouya, les acteurs culturels, ont exposé au chef de la junte, les difficultés auxquels ils sont confrontés. Des difficultés amplifiées par la pandémie de la Covid-19, qui a bouleversé les équilibres socioéconomiques dans le monde. Toutefois, ces acteurs culturels, disent avoir été rassurés par le discours tenu par le président du CNRD (comité national pour le rassemblement et le développement).

Les artistes tirent le diable par la queue

« Il nous a rassurés que nous ne serons pas oubliés cette fois-ci, que nous serons soutenus. Il y a eu aussi un cri de cœur par rapport à la pandémie, parce que le monde culturel ne bouge pas, vraiment nous tirons le diable par la queue. Le président nous a rassurés et nous a dit de prendre patience et d’être des sensibilisateurs pour rehausser le niveau de la vaccination au niveau de la population (…). Nous sommes rassurés, confiants et remplis d’espoir. On a compris que ce nous faisons sera reconnu », a confié Johanna Barry.

L’artiste Petit Kandia espère qu’après cette rencontre, il y aura un changement drastique dans le fonctionnement du ministère de la culture. Car selon lui, il y a trop de magouille dans le secteur, les artistes n’entrent pas en possession de leur droit.

On lui a dit les quatre vérités...

« On lui a dit les quatre vérités. Il doit changer le fonctionnement du ministère de la culture parce qu’on est fatigué. On veut voir le changement dans le domaine culturel. Il y a trop de magouilles, les artistes ne gagnent leur droit comme cela se doit. On est fatigué de ça. Nous lui avons aussi demandé d’œuvrer pour la réouverture des lieux de spectacle. Le colonel nous a dit qu’il a bien entendu et qu’il va nous répondre », a-t-il déclaré.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 20 septembre 2021 à 18:47