Accra : la CEDEAO prend de lourdes sanctions contre la junte militaire en Guinée…

Guinée
Des dirigeants de la CEDEAO réunis à Accra
Des dirigeants de la CEDEAO réunis à Accra

CONAKRY-Les dirigeants de la CEDEAO accentuent la pression sur la junte militaire qui a renversé Alpha Condé du pouvoir en Guinée, le 05 septembre 21.

Réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne ce jeudi 16 septembre 2021, pour statuer sur la situation politique en Guinée, les Chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de maintenir la suspension de Conakry de toutes ses instances de décisions.

Ce n’est pas tout. Ils auraient aussi resserré l’étau autour des putschistes dirigés par le colonel Doumbouya, apprend-on.

Ainsi, les dirigeants de ce bloc politique sous-régional ont pris des décisions drastiques vis-à-vis de la junte militaire dont les membres et leurs familles seraient interdits de voyage, leurs avoirs gelés.

Ils auraient aussi proposé une transition de douze mois (ce qui était connu d’avance), mais celle-ci sera dirigée par le colonel Doumbouya et un premier ministre civil.

Le président de la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO, Nana Akufo-Addo  serait attendu à Conakry, pour exiger la libération d’Alpha Condé, le président déchu mais aussi transmettre au CNRD, les conclusions du sommet.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 16 septembre 2021 à 21:02